108e Conférence internationale du Travail | Construire un avenir avec un travail décent

108e Conférence internationale du Travail | Construire un avenir avec un travail décent

La 108e Conférence internationale du Travail se tiendra à Genève, en Suisse, du 10 au 21 juin 2019. Véritable parlement mondial du travail, il s'agit de l’organe décisionnel suprême de l’OIT qui adopte les nouvelles normes internationales du travail. Cette année, plus de 5.000 délégués du monde entier se réunissent pour trouver des solutions aux défis de l'avenir du monde du travail et célébrer le centenaire de l'Organisation internationale du Travail.

Cette année, pour le Centenaire de la Conférence internationale du travail, l'OIT prévoit l'adoption d’une déclaration du Centenaire visant à célébrer cent ans de progrès social et asseoir les balises de son avenir.  

En outre, seront poursuivis pendant cette quinzaine les travaux à la Commission relative à la violence de genre. Il y aura également une discussion sur l’étude d’ensemble faite par les experts à propos de la protection sociale, au sein de la Commission des Normes.

La Commission des Normes prévoit également comme chaque année une discussion autour de la liste des 40 cas de violations des normes. Cette liste sert de base pour négocier, en début de conférence, les 24 cas qui seront traités à la Commission des Normes. Dans les 24 cas, il y a d'ores et déjà 6 cas retenus par la Commission des experts, qui ont été jugés comme particulièrement graves : l'Ethiopie, l'Iraq, la Libye, le Myanmar, le Nicaragua et la Turquie. La liste des 40 cas contient aussi deux cas concernant des pays de l’UE : la Grèce sur le droit à la négociation collective et le Royaume Uni sur la liberté syndicale.