Retour

Action contre la signature du premier traité transatlantique

Action contre la signature du premier traité transatlantique

 

Une large coalition de la société civile belge, dont la FGTB, organise une journée d’action le 25 septembre prochain. Nous lançons un appel à tous les gouvernements belges visant à empêcher la signature du CETA, le premier traité transatlantique.


En pratique : actions le 25/9 à Namur et à Bruxelles.
 

La Belgique signera-t-elle le premier traité transatlantique en 2015 ?

Tandis que le traité UE-USA (TTIP) est encore en cours de négociation, plusieurs de ses impacts sociaux, environnementaux et antidémocratiques pourraient déjà se ressentir dans un avenir proche, si l’autre traité transatlantique, le CETA (UE-Canada), entrait en vigueur. Il est possible que les 6 gouvernements belges, communautaires, régionaux et fédéral, aient à se prononcer d’ici fin 2015 sur la signature de ce traité.


Une large coalition de la société civile belge invite à un rassemblement symbolique, le 25 septembre prochain, devant ces 6 gouvernements et leur remettra une lettre ouverte, en présence de la presse, leur rappelant que les citoyens les regardent et leur demandant d’empêcher la signature de ce traité, qui affaiblirait notre démocratie et nos droits.

Qui ?

Cette coalition inédite regroupe des défenseurs des droits des consommateurs (Test-Achats), des organisations de défense de l’environnement (IEW, BBL, Greenpeace), le Collège inter mutualiste (Mutualités chrétiennes, neutres, socialistes, libérales, libres, CAAMI, HRRailCSS), le Front Commun syndical (CSC, FGTB et CGSLB), des coupoles de solidarité Nord-Sud (CNCD-11.11.11 et 11.11.11) et les Ligues des droits de l’Homme francophone et néerlandophone.

 

En pratique

Des délégations représentant les organisations membres de cette coalition se présenteront pour livrer cette lettre ouverte auprès de chacun des gouvernements impliqués dans cette décision de signer le CETA.
 

Des rassemblements symboliques et des remises de lettre auront lieu à chacun des 6 gouvernements :

  • à 8h au cabinet du Ministre-Président de la Région Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort (Boulevard du Régent 22, Bruxelles) ;
  • à 13h au cabinet du Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte (Place Surlet De Chokier 17, Bruxelles) ;
  • à 13h au cabinet du Ministre-Président de la Région Flamande, où nous serons reçus par le Chef de cabinet adjoint en charge des questions internationales (Place des martyrs 17, Bruxelles) ;
  • à 13h45 au cabinet du Ministre fédéral de l’économie et des consommateurs, où nous serons reçus par le Directeur de cabinet pour les affaire étrangères (rassemblement sur le carrefour Arts-Loi, d’où une délégation rejoindra le cabinet au 61 rue Ducale) ;
  • à 17h au cabinet du Ministre-Président de la Région Wallonne, Paul Magnette (Rue Mazy, 25-27, 5100 Namur) ;
  • le 24 septembre dans l’après-midi au Ministre-Président de la Communauté germanophone Olivier Paasch lors d’une conférence organisée à Eupen en présence de la Commissaire européenne Marianne Thyssen.