Action de solidarité avec les syndicats mexicains

Action de solidarité avec les syndicats mexicains

Le 16 février, la FGTB, la CSC et la CGSLB organisent une action de solidarité avec les syndicats mexicains. Le rassemblement aura lieu à 12h devant l’ambassade du Mexique, avenue Franklin Roosevelt 94 à 1050 Bruxelles. Cette action s’inscrit dans le cadre des journées d’action internationales pour les droits syndicaux au Mexique organisées par la CSI.

 

Les attaques contre les syndicats mexicains doivent cesser.

Le 19 février 2006, une explosion à la mine de charbon Pasta de Conchos de Grupo México tuait 65 mineurs. Près de cinq ans plus tard, les corps de 63 des 65 mineurs décédés restent prisonniers de la mine et les autorités mexicaines n’ont toujours pas identifié et poursuivi les responsables.

Depuis 2006, le gouvernement mexicain a amplifié ses attaques illégales et violentes contre le Syndicat mexicain des mineurs, dont le seul tort a été de réclamer justice pour homicide industriel à Pasta de Conchos et la récupération des corps des mineurs tués.

Le Syndicat mexicain des mineurs n’est pas le seul dans ce cas. Les autres syndicats s’efforçant d’améliorer le sort des travailleurs mexicains sont également de plus en plus dans la ligne de mire. Les violations continuelles du droit à la liberté d’association perpétrées par le gouvernement Mexicain doivent cesser.

 

Avec les syndicats du monde entier, le front commun syndical appelle le gouvernement mexicain à :

  • identifier et poursuivre les responsables de l’explosion de la mine
  • abolir les violations systématiques de la liberté d’association des travailleurs et les ingérences dans les élections syndicales
  • mettre fin à l’usage de la force par les autorités ou par des groupes privés, en vue de réprimer les revendications légitimes des travailleurs
  • mettre fin à la campagne de persécution contre le syndicat des mineurs et le syndicat des électriciens