Action en front commun devant le ministère des Pensions

Action en front commun devant le ministère des Pensions

Ce jeudi 28 janvier à 10h, des militants des trois syndicats mèneront une action ludique devant le cabinet du ministre des Pensions Daniel Bacquelaine.
 

Ils veulent attirer l’attention sur les effets pervers de l’affectation d’une enveloppe de 25 millions d’euros destinée à compenser l’augmentation de la TVA et des accises.
 

Le Ministre Bacquelaine veut limiter cette amélioration aux pensions minimas lorsque la carrière est complète (45 années) et comporte un nombre minimum de jours réellement prestés.
 

Cette proposition est particulièrement discriminatoire pour les femmes, la plupart des pensionnés, les malades, les demandeurs d’emploi, les prépensionnés, les victimes d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle.
 

La FGTB, la CSC et la CGSLB exigent une véritable compensation sociale pour toutes les allocations, de façon à ce que l’augmentation des factures puisse réellement être neutralisée.
 

Nous demandons aussi que toutes les discriminations sur le marché du travail soient supprimées pour que les femmes aient enfin la perspective d’obtenir une pension égale à celle de leurs collègues masculins.