Action : Ensemble pour une loi anti-dumping social

Action | Ensemble pour une loi anti-dumping social

Une délégation emmenée par la FGTB fera le tour des institutions pour faire entendre sa voix et réclamer une loi anti-dumping social. Tout au long de la journée, les délégués de la FGTB iront au siège du Gouvernement, 16 rue de la Loi, chez le ministre de l'Emploi Kris Peeters, au Parlement où ils interpèleront les différents partis et enfin à la Commission européenne.

Ensemble pour une loi anti-dumping social

Les failles entre les différentes législations belges et européennes permettent d’exploiter légalement les travailleurs.

La Belgique est le 3e pays d’Europe à accueilir le plus de travailleurs détachés. Ces travailleurs qui, après avoir parcouru des centaines de kilomètres et étant éloignés de leurs familles, sont exploités : conditions de travail insoutenables, pas de droits à la sécurité sociale, salaires de misère. 

Pour les travailleurs belges, l’impact négatif est également énorme : augmentation des risques d’accident, mises au chômage économique, cadence infernale et accroissement de la flexibilité.

Le seul gagnant ? Les patrons véreux qui exploitent les travailleurs.

La FGTB plaide pour l'adoption d'une véritable loi anti-dumping social

Cette loi devrait contenir les mesures visant à :

  • encadrer et rendre transparente la sous-traitance ;
  • rendre obligatoire un enregistrement officiel sur les chantiers, indépendamment de leur ampleur ;
  • lutter contre les « entreprises boîtes aux lettres » ;
  • lutter contre les constructions économiques frauduleuses ;
  • lutter contre les faux indépendants ;
  • renforcer les services d'inspection et appliquer de véritables sanctions.

La FGTB porte la voix des travailleurs

Tout au long de la journée, les délégués de la FGTB iront au siège du Gouvernement, 16 rue de la Loi, chez le ministre de l'Emploi Kris Peeters, au Parlement où ils interpèleront les différents partis et enfin à la Commission européenne.