Bangladesh : libérez les syndicalistes !

Bangladesh : libérez les syndicalistes !

Douze membres de syndicats bangladeshi ont été arrêtés et retenus par la police. Tous ces syndicalistes sont désormais détenus en prison sans qu’une sortie sous caution ne leur soit accordée. La FGTB appelle le gouvernement bangladeshi à libérer immédiatement tous les syndicalistes et activistes incarcérés et à laisser tomber les charges retenues contre eux.

Les salaires dans l’industrie du textile au Bangladesh sont parmi les plus bas du monde. Les revendications légitimes d’augmenter le salaire minimum sont étouffées par tous les moyens : détentions arbitraires, suspension de la production dans 59 usines (et donc non-paiement des travailleurs), licenciement de plus de 1600 travailleurs, plaintes policières à l’égard de plus de 600 travailleurs et leaders syndicaux.

Nous souhaitons rappeler que les travailleurs du textile au Bangladesh doivent pouvoir s’organiser en syndicat et être payé un salaire décent leur permettant à eux et à leur famille de survivre. La FGTB exige que le gouvernement relâche immédiatement et sans condition les leaders syndicaux et activistes, et laisse tomber les charges retenues contre eux.