Communiqué de solidarité de la FGTB: La FGTB envoie un message de solidarité aux syndicalistes du Pa

Communiqué de solidarité de la FGTB: La FGTB envoie un message de solidarité aux syndicalistes du Panama.

 

La Fédération Générale du Travail de Belgique (FGTB) exprime à la population du Panama, aux travailleurs et à leurs représentants syndicaux, sa solidarité dans leur juste lutte pour défendre les droits syndicaux, en premier lieu le droit de grève et la liberté syndicale, et s’opposer à la criminalisation des actions de protestation sociale.
 

La FGTB qui représente plus d’un million quatre cent mille travailleurs en Belgique dénonce la violente répression exercée à l’encontre des travailleurs en grève et des représentants syndicaux au Panama.
 

Cette grève est dirigée contre les lois 30 et 14 de 2010, imposées sans concertation, en violation des Conventions de l’OIT pourtant ratifiées par le Panama.
 

La FGTB condamne la brutalité de la répressions et les nombreuses violations des droits de l’homme: assassinats, violence, et les centaines d’arrestation de dirigeants syndicaux. Elle attend des autorités des enquêtes impartiales et le jugement des responsables, ainsi qu’un retour à la paix sociale, possible seulement par le retour au dialogue et à la concertation.
 

La FGTB, en relation avec la CSI et avec sa Centrale professionnelle des Métallos (MWB), a réagi en diffusant l’information sur les évènements.
La FGTB a aussi envoyé une lettre de protestation au Président de la République du Panama, avec copie au Ministre belge des Affaires étrangères.
 

La FGTB continue de suivre la situation de près et tiendra compte des évolutions, notamment en lien avec les négociations commerciales au niveau européen et d’une convention au niveau belge avec le Panama sur les paradis fiscaux (convention préventive de double imposition).