Concentration de militants contre le projet d'AIP

Mobilisation de la FGTB Bruxelles contre le contenu du projet d'accord interprofessionnel

 

 

La FGTB de Bruxelles rassemble ses militants le vendredi 11 février à 10h30, avenue de la Toison d'Or, 84-86 à 1060 Bruxelles (métro Hôtel des Monnaies), pour dire au gouvernement et aux employeurs qu'elle n'acceptera pas la mise en oeuvre intégrale du projet d'AIP. La CGSLB s'associe à cette mobilisation.

 

La réunion du Comité fédéral de ce 4 février a mis fin aux informations et consultations organisées par la FGTB autour du projet d’AIP 2011-2012. A une large majorité (75%), la FGTB dit NON au projet d’Accord interprofessionnel parce que :

  • ce n’est pas un accord de solidarité
  • il menace l’indexation automatique des salaires
  • il ne répond pas aux attentes des ouvriers et tire le statut des employés vers le bas
  • il prévoit de mettre, à l’avenir, une partie du montant des préavis à charge de la sécurité sociale

La FGTB avertit le gouvernement et les employeurs qu'elle n'acceptera pas la mise en oeuvre intégrale de ce projet d'AIP !

 
Entre 9h30 et 10h, Philippe Van Muylder, secrétaire général de la FGTB Bruxelles, Rudy De Leeuw, président de la FGTB, Jan Vercamst, président de la CGSLB, Anne Demelenne, secrétaire générale de la FGTB et Philippe Vandenabeele, secrétaire régional CGSLB seront reçus par l’Informateur. C’est devant le MR, à 10h30, qu’ils rendront compte de leur entretien aux militants.
 

Une action contre le contenu du projet d'accord interprofessionnel a également lieu à Charleroi le 11 février.