Congrès de la CES : les syndicats européens définissent leur programme d’action

Congrès de la CES : les syndicats européens définissent leur programme d’action

Organisé à quelques jours des élections européennes, le Congrès de la Confédération européenne des syndicats a eu lieu à Vienne du 21 au 24 mai. La FGTB y était présente, aux côtés de plus de 600 délégué·e·s représentant les syndicats des quatre coins de l’Europe. L’occasion de faire le bilan du travail accompli mais surtout de définir les priorités de travail pour les 4 prochaines années.

Côté bilan, même si on peut noter quelques avancées, les politiques néolibérales continuent à attaquer les systèmes de protection sociale et de solidarité et la situation en Europe reste profondément inégalitaire. Le travail à accomplir pour changer la tendance reste immense. Quatre jours durant, les congressistes ont débattu et mis en évidence les attentes des travailleur·euse·s. Ensemble, ils ont défini les lignes d’action avec l’adoption du Manifeste de Vienne et le Programme d’action 2019-2023.

Parmi les actions à mener, notons par exemple la proposition d’avancer sur un cadre européen pour des négociations collectives sur la réduction du temps de travail, la réforme des politiques économiques européennes pour plus de justice sociale, la mise en œuvre des 20 principes du socle des droits sociaux ou encore la nécessité de mener un véritable « new green deal » pour relancer l’économie et assurer une transition écologique socialement juste.

La FGTB a par ailleurs profité du Congrès pour organiser un événement sur la Palestine (« Solidarité syndicale et politique étrangère ») ainsi qu’une réunion de travail avec les syndicats des Pays-Bas sur les « entreprises boîtes-aux-lettres ».

Le Manifeste de Vienne et le programme d’action sont disponibles ici : https://www.etuc.org/en/european-trade-union-confederation-14th-congress-etuc19

Nouvelle équipe dirigeante

Le Congrès a été également l’occasion de remercier Rudy De Leeuw pour ses 4 années de présidence de la CES.

Une nouvelle équipe dirigeante et une nouvelle équipe de présidence ont été élues avec Luca Visentini comme secrétaire général et Laurent Berger (CFDT, France) comme Président. Miranda Ulens, secrétaire générale de la FGTB a été élue comme vice-présidente.