Retour

CORONAVIRUS | FGTB : “Suivez l’exemple de nos pays voisins et augmentez les allocations pour chômage temporaire de 70% à 80% du dernier salaire »

CORONAVIRUS | FGTB : “Suivez l’exemple de nos pays voisins et augmentez les allocations pour chômage temporaire de 70% à 80% du dernier salaire »

Le Gouvernement adoptera bientôt un certain nombre de mesures visant à améliorer la situation des revenus des travailleurs qui se trouvent mis au chômage temporaire en raison du coronavius. La FGTB a pris connaissance de ces mesures à l’issue d’une rencontre entre les interlocuteurs sociaux et le Gouvernement. Le Gouvernement s’est engagé à suivre les avis des interlocuteurs sociaux. Toutefois, il reste du pain sur la planche !

De nombreuses personnes se retrouvent en chômage temporaire. Très tôt la FGTB a tiré la sonnette d’alarme demandant un garantie de revenu pour les travailleurs mis en chômage temporaire. Pour Robert Vertenueil, président de la FGTB « Je me réjouis que le Gouvernement Wilmès II ait accéder aux revendications des interlocuteurs sociaux  visant à garantir le revenu des travailleurs mis en chômage temporaire. Mais il reste du travail pour garantir un revenu décent aux travailleurs »

Concrètement, plusieurs améliorations substantielles ont été apportées au régime de chômage temporaire pour les prochains mois : le chômage temporaire pour force majeure a été assoupli, une indemnité est prévue pour l’ensemble des travailleurs, les périodes seront assimilées pour le calcul des vacances annuelles,…. « C’est un pas en avant important, mais il reste un long chemin à parcourir pour garantir que les travailleurs ne sortent pas perdants de cette crise », déclara Robert Vertenueil.

3 pistes d’améliorations proposées au Gouvernement

D’abord, nous constatons que la perte de revenu est trop importante pour la majorité des travailleurs surtout si cette période de confinement et de chômage temporaire se prolonge. En effet, sur base du chômage temporaire pour force majeure, les travailleurs, ne percevront de l’Onem qu’un complément de 5,63 €/jour en plus des 70% du dernier salaire brut plafonné. Pour la FGTB, il est fondamental d’augmenter ce revenu de remplacement. Nous demandons que l’allocation de chômage temporaire pour force majeure soit relevée à partir du 1er avril de 70% à 80% du dernier salaire perçu. Beaucoup de nos pays voisins ont d’ores et déjà pris des mesures similaires voire plus importantes encore.

Ensuite, il est fondamental de ne pas abandonner des catégories de travailleurs sur le bord du chemin. Les travailleurs intérimaires devraient ainsi avoir également droit au chômage temporaire. Les travailleuses enceintes ne peuvent pas être victimes de la situation. Dès lors, elles ne peuvent en aucun cas perdre des jours de congés postnataux (les périodes de chômage temporaire doivent donc être assimilées à des périodes de travail en vue de prolonger le congé postnatal)

Un troisième élément important concerne la garde d’enfant pour les travailleurs devant poursuivre leur travail. On constate que de nombreux parents doivent se débrouiller. Dès lors nous estimons que le Gouvernement devrait mettre en place un congé parental flexible et exceptionnel.

Enfin, nous tenons à saluer le dévouement, l’engagement et le travail acharné de l’ensemble des collaborateurs de la FGTB et des délégués syndicaux en entreprises. La FGTB assure que tout est mis en œuvre pour un traitement efficace et de proximité des dossiers de chômage temporaire qui lui sont soumis. Dans les entreprises, les délégués de la FGTB restent actifs et mettent tout en œuvre pour assurer, dans un esprit de concertation, la santé et la sécurité des travailleurs.