CP - Rapport BNB

Le Président de la FGTB ne marque pas son accord sur le rapport de la Banque nationale de Belgique

Robert Vertenueil, Président de la FGTB et à ce titre membre du Conseil de Régence de la Banque nationale de Belgique, n’a pas souscrit au rapport de la BNB dans son intégralité. Le rapport de la BNB contient en effet des passages qui apportent, à tort, un soutien explicite à la politique socio-économique de ce gouvernement.

Plusieurs points du rapport peuvent cependant bénéficier de notre soutien. Ainsi, l’attention pour des investissements suffisants dans la formation et l’idée qu’en pratique, le Pacte de stabilité et de croissance offre peu de flexibilité pour répondre aux défis futurs.

Nous ne pouvons cependant pas marquer notre accord sur quelques passages cruciaux du rapport. Les éléments suivants notamment, sont problématiques pour nous:

  • L’absence de plaidoyer clair pour des fins de carrières tenables, ceci en utilisant le dialogue social et en tenant compte entre autres de la longueur de la carrière et de la pénibilité de la profession ;
  • L’appel implicite à la régionalisation des négociations salariales;
  • Le non-reconnaissance de l’impact négatif sur le budget du financement non-couvert du tax-shift , aujourd’hui et à l’avenir;
  • Concernant la baisse du chômage : la non-prise en compte de l’effet de la modification de la législation relative à l’accès à l’assurance chômage;
  • Enfin, la non-prise en compte des travaux du Conseil central de l’économie concernant la rémunération liée à l’ancienneté.