Décès d’un enfant ou d’un conjoint : Ligue des familles, Gezinsbond, CSC, FGTB et CGSLB plaident pour un allongement du congé

Décès d’un enfant ou d’un conjoint : Ligue des familles, Gezinsbond, CSC, FGTB et CGSLB plaident pour un allongement du congé

 

Le débat sur le nombre de jours de congé octroyés aux parents ayant perdu un enfant vient d’animer la France. En Belgique, la situation est similaire : les parents d’un enfant décédé n’ont droit qu’à 3 jours de congé, à prendre entre la date du décès et le jour de l’enterrement.

Nos 5 organisations, Ligue des familles, Gezinsbond, CSC, FGTB et CGSLB, plaident conjointement pour un allongement de ce congé rémunéré, ainsi que de celui auquel ont droit les personnes qui perdent leur conjoint (également 3 jours à l’heure actuelle). Il s’agit de reconnaitre la douleur des personnes qui perdent leur enfant ou leur conjoint et de légitimer leur absence du travail sans qu’elles doivent effectuer de démarches pour obtenir un arrêt maladie.

Le débat quant à la durée de congé à atteindre doit encore être mené. Nos organisations se mettent à la disposition des parlementaires pour travailler aux modalités concrètes de ce congé et faire aboutir rapidement le dossier.

 

 

 

Contact:

Nicolas Deprets, Porte-parole : 0491 52 22 77