ECOFIN : La FGTB plaide à Genève pour l’intervention de l’OIT dans le débat européen sur les mesures

ECOFIN : La FGTB plaide à Genève pour l'intervention de l'OIT dans le débat européen sur les mesures anti-crise

 

S’adressant à Genève aux membres du conseil d’administration de l’OIT, en session jusqu’au 26 mars, Rudy De Leeuw a demandé officiellement à l’Organisation internationale du travail d’intervenir auprès de l’Union européenne afin que soient maintenus les plans de relance et de soutien à l’emploi, aujourd’hui menacés par les ministres des finances de l’UE (ECOFIN). Il a réclamé une initiative de l’OIT pour appeler l’UE à retirer la proposition de l’ECOFIN qui veut cesser les mesures de soutien à l’emploi dès la mi-2010.

Pour le Président de la FGTB, « L’attitude de l’ECOFIN constitue une attaque frontale contre le Pacte mondial pour l’emploi adopté en juin 2009 par l’ensemble des gouvernements, des fédérations d’employeurs et des organisations syndicales des 183 Etats membres de l’OIT, y compris les 27 pays de l’UE ». Il a ajouté que « les mesures anti-crise doivent encore faire la différence car la crise n’est malheureusement pas encore terminée » . 

L’OIT, agence onusienne pour le travail décent et la justice sociale, a prévenu ses Etats membres contre des politiques de sorties de crises prématurées.  

Selon l’OIT, le chômage global a augmenté de 34 millions suite à la crise pour concerner 212 millions de personnes. Et l'organisation prévoit une augmentation du chômage en Europe de l’ordre de 3 millions de personnes.