Élections sociales 2020 : la parole est aux délégué-e-s

Élections sociales 2020 : la parole est aux délégué-e-s

Dans le cadre des prochaines élections sociales de 2020, la FGTB a tendu le micro à ses déléguées et délégués syndicaux afin de dresser un portrait de ceux qui au quotidien se battent dans les entreprises pour que les conditions de vie et de travail soient meilleures. Ces femmes et ces hommes nous parlent de leur quotidien, de leurs motivations et de leurs combats.

« À partir du moment où j’ai ma casquette syndicale, je fonce ! »

Anne-Catherine travaille dans le secteur de l’horeca et est déléguée syndicale depuis 7 ans. Elle a des mandats au Conseil d’entreprise et au Comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT). Cette déléguée syndicale combative ne lâche rien :

« Le plus important, c’est de venir en aide aux autres »

Francesco travaille dans l’hôtellerie. Il a trois mandats syndicaux, au CE, au CPPT et dans la délégation syndicale. On lui a demandé s’il avait peur de perdre son boulot.

« La FGTB est un syndicat combatif. »

Émilie est déléguée syndicale FGTB dans le secteur du commerce depuis 8 ans. La FGTB s’est interrogée de savoir comment elle était devenue déléguée syndicale, et pourquoi elle a choisi la FGTB

« On est vraiment unis. C’est ça qui fait notre force ! »

Hayat, déléguée syndicale FGTB dans le non-marchand depuis 9 ans. Hayat a un mandat au Conseil d’entreprise, au Comité pour la prévention et la protection au travail, ainsi que dans la délégation syndicale. On lui a demandé comment elle se sent dans sa fonction de déléguée.

« On a déjà bien progressé sur certains points. »

Delphine, déléguée syndicale FGTB dans le secteur de la chimie nous explique les acquis que la délégation syndicale a réussi à obtenir au sein de son entreprise : barémisation, chèque-repas, prime de présence…