Emploi de fin de carrière à 55 ans : pour certains travailleurs, c’est aujourd’hui ou jamais !

Emploi de fin de carrière à 55 ans : pour certains travailleurs, c’est aujourd’hui ou jamais !

Vous avez entre 55 et 60 ans et vous souhaitez réduire votre temps de travail par la prise d’un crédit-temps dit « de fin de carrière » ? Dans ce cas, introduisez votre demande dès maintenant car à partir de 2019, vous n’aurez plus droit à une allocation de l’ONEM qu’à partir de 60 ans. Si vous répondez déjà aux conditions cette année, mettez toutes les chances de votre côté et n’attendez pas plus longtemps. Si vous ne répondrez aux conditions que plus tard, introduisez quand même déjà votre demande, car après le 31 décembre 2018, il sera définitivement trop tard.

Pour de nombreux travailleurs âgés, la seule façon de pouvoir encore rester au travail consiste à opter pour un emploi de fin de carrière (« crédit-temps fin de carrière », interruption de carrière à mi-temps ou à raison d’un cinquième temps). Surtout à mesure que se font sentir les effets du relèvement des conditions d’âge pour l’accès à la pension, à la pension anticipée et au régime de chômage avec complément d’entreprise.

Aveugle à cette réalité, le gouvernement a porté l’âge d’accès aux allocations de l’ONEM pour les emplois de fin de carrière de 55 à 60 ans.

Jusqu’ici, nous avions pu obtenir des exceptions pour un groupe de travailleurs effectuant des métiers pénibles grâce à des accords conclus avec les employeurs. Mais le gouvernement a changé  la donne. A partir de janvier 2019, ce groupe de travailleurs, aura accès au crédit-temps mais sans allocation de l’ONEM avant 60 ans.

Travailleurs concernés

  • soit ceux qui exercent un travail pénible (= 7 années au cours des 15 dernières années ou 5 années au cours des 10 dernières années de travail en équipes successives, d’horaire coupé ou de travail de nuit)
  • soit ceux qui effectuent une carrière longue (35 ans)
  • soit ceux qui comptent 20 années de travail de nuit
  • soit ceux qui sont occupés dans la construction et disposent d’une attestation médicale
  • soit ceux qui sont occupés dans une entreprise reconnue en restructuration ou en difficultés.

Deux exceptions

  • Les travailleurs qui accèdent à un emploi de fin de carrière cette année peuvent encore bénéficier d’une allocation de l’ONEM. Ils doivent toutefois répondre à toutes les conditions (d’âge et d’ancienneté) au 31 décembre 2018..
  • Les travailleurs qui informent leur employeur avant le 31 décembre 2018 et n’accèderont au régime d’emploi de fin de carrière que plus tard en 2019, par exemple parce qu’ils ne répondent pas encore aux conditions, pourront peut-être encore bénéficier d’une allocation. Ce point est encore incertain car soumis à des accords entre syndicats et employeurs (CCT cadre). Les négociations à ce sujet doivent encore avoir lieu. L’incertitude reste donc de mise, mais pour préserver toutes vos chances, informez votre employeur dès aujourd’hui.
La FGTB peut vous aider. Contactez votre délégué ou informez-vous auprès de votre bureau FGTB. Vous trouverez les conditions, les montants et  toutes les informations pratiques sur www.onem.be (feuille info 161).