En bonne santé jusque 64 ans mais travailler jusqu’à 67 ans.

En bonne santé jusque 64 ans mais travailler jusqu’à 67 ans.

Scanner des articles jusqu’à 67 ans ? Enseigner devant une classe surpeuplée jusqu’à 67 ans ? Soulever des sacs de ciment jusqu’à 67 ans ? Impossible. Les ministres le savent bien. Ils savent que ce n’est pas possible et cela leur convient, car soit vous continuez à travailler soit votre pension diminue. Ainsi ils obtiennent ce qu’ils veulent : dépenser moins. Ils jouent avec votre santé et votre pension.

 

Ce qu’il faut savoir :

 

  • L’espérance de vie en bonne santé est de 64.4 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes. Néanmoins, le gouvernement a repoussé l’âge légal de la retraite à 67 ans.
     
  • Plusieurs études belges et internationales montrent qu’elle varie fortement en fonction du niveau d’études et de la profession. Ceci s’explique principalement par le degré d’exposition aux risques de maladies, aux horaires atypiques (travail de nuit), etc. Les emplois à hauts risques pour la santé sont aussi généralement moins bien rémunérés.
     
  • Selon une étude belge, un homme de 25 ans avec un diplôme de l’enseignement primaire vivra en moyenne jusqu’à 62 ans en bonne santé, contre 71 ans pour un diplômé de l’enseignement supérieur (Van Oyen, H. et al., 2011).
     
  • Un ouvrier de 35 ans vivra en moyenne jusqu’à 59 ans en bonne santé; et un cadre jusqu’à 66 ans (Cambois et al., 2008).
     
  • Travailler trop longtemps dans une fonction pénible est mauvais pour la santé. Ainsi, le pourcentage de travailleurs estimant que leur santé est affectée négativement par leur travail a sensiblement augmenté entre 2010 et 2015 de 21,7 à 29,7 %). Les problèmes de santé les plus souvent cités sont les problèmes de dos, les articulations, les tendons et l'épuisement, la fatigue et les maux de tête.

 

  • 3/4 des Belges souhaitent partir à la pension dès 62 ans. La majorité des Belges estime une pension décente à 1615 euros par mois. (Source : Grand Baromètre, Le Soir – RTL-TVI – Het Laatste Nieuws – VTM, juin 2018)

 

Il est inconcevable de faire travailler plus longtemps des gens en mauvaise santé. Les ministres doivent s’en rendre compte. Mais ça ne les ennuie pas que vous ayez moins de pension. Leur objectif n’est pas une pension décente à un âge raisonnable. Ils veulent limiter le budget, moins dépenser pour les pensions, voilà tout.

 

Le gouvernement doit accepter la réalité et respecter les gens. Il doit intégrer les résultats des études scientifiques dans son plan sur la pénibilité du travail et donc tenir compte de l’espérance de vie en bonne santé des travailleurs. La charge émotionnelle et psychosociale doit également devenir un facteur de pénibilité à part entière pour que les personnes soumises à des conditions de travail stressantes puissent prendre leur pension plus tôt.