Ensemble, à l’offensive, POUR une Europe sociale, CONTRE l’austérité !

Ensemble, à l'offensive, POUR une Europe sociale, CONTRE l'austérité !


Au lieu de s’attaquer aux causes de la crise financière –les marchés spéculatifs et les banques irresponsables– l’Europe s’attaque aux travailleurs et aux allocataires sociaux.

L’Europe réclame une politique d’austérité aveugle et asociale pour tous les Etats membres. L’Europe fait pression pour une modération salariale généralisée.

Pour la FGTB, ce n’est pas comme cela que la gouvernance économique européenne doit être menée !

C’est pourquoi, nous voulons avoir notre mot à dire.


La présidence belge de l’Union européenne prend fin. La FGTB, avec la Confédération européenne des Syndicats, veut être considérée comme interlocuteur à part entière et doit pouvoir suivre le processus de gouvernance économique qui concerne d’abord les travailleurs.


Il nous faut rester extrêmement vigilants et poursuivre ce travail de monitoring social pour avoir une croissance économique durable, au centre de laquelle se trouvent les travailleurs et les allocataires sociaux, qui ont droit à des services publics accessibles à tous et à des emplois de qualité !

 

Impliquée durablement dans la gouvernance économique, la FGTB défendra:

 

Un plan de relance éco-solidaire

Cette nouvelle gouvernance économique doit mettre en avant un Plan de relance éco-solidaire. Ce Plan doit maintenir les emplois actuels en emplois durables et créer de nouveaux emplois de qualité dans des filières d’avenir.

La FGTB, au sein du Groupe des 10 (employeurs et syndicats), négocie aujourd’hui pour tenter d'arriver à un Accord interprofessionnel qui puisse servir de cadre pour des négociations dans les secteurs. La question des emplois de qualité est au cœur de nos préoccupations, de même que l’amélioration de votre pouvoir d’achat !
Rappelons que si la Belgique a limité les dégâts face à la crise, elle le doit à son modèle de sécurité sociale, à l’indexation automatique des salaires ainsi qu’à son salaire minimum.

 

La fin du dumping salarial


La FGTB exige de l’Europe une autre gouvernance: qu’elle organise la relance plutôt que d’imposer l’austérité budgétaire à ceux qui ne sont pas responsables de la crise et qui l’ont déjà payée !

Le menu libéral d’austérité à l’allemande, avec sa modération salariale, est composé de mauvaises recettes, qui ont déjà laissé un goût plus qu’amer aux travailleurs! Soulignons que de 2001 à 2007, l’Allemagne a créé moins d’emploi (+ 0,6%) que la Belgique (+3,25%) !

En outre, les syndicats allemands déplorent aujourd’hui de plus en plus de travailleurs pauvres : 3,5 millions de travailleurs allemands gagnent moins de 7€/h. Nos collègues allemands défendent un salaire minimum (8,5€/h) pour mettre un sérieux bémol au «modèle» allemand de modération salariale…