Intervention de la FGTB pour soutenir les syndicalistes emprisonnés en Iran

Intervention de la FGTB pour soutenir les syndicalistes emprisonnés en Iran

 

En Iran, plus de 50 syndicalistes sont actuellement en prison.


Il s’agit pour la plupart de leaders et de militants du syndicat des conducteur de bus de Téhéran (dont le plus connu est Mansour Osanloo), du syndicat du sucre et du syndicat des enseignants. Se trouvent également enfermés à leurs côtés des avocats et des journalistes.

 

Il y a peu, la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) ainsi que la Confédération syndicale internationale (CSI) ont appelé leurs membres à protester une nouvelle fois contre ces détentions injustes et à exiger leur libération immédiate. En effet, les syndicalistes ne faisaient qu'exercer leurs activités syndicales normales et ne faisaient rien d’illégal. La FGTB a immédiatement accédé à la demande de l’ITF et de la CSI en adressant une lettre au Président iranien Ahmadinejad. Nous rappelons également que la FGTB a envoyé, à la mi-mai, une lettre de protestation à l’attention de l’ambassadeur iranien en Belgique suite à l’exécution -après un simulacre de procès- de l’enseignant et militant syndical Farzad Kamangar.