Je suis humain et j’agis pour les civils syriens

Je suis humain et j’agis pour les civils syriens

La population belge n’est pas indifférente au sort de la population civile syrienne. Il est urgent de le rappeler et surtout d’obtenir que ces hommes, femmes et enfants, comme nous, soient protégés. Nous ne sommes pas impuissants : en nous manifestant, nous pouvons montrer à nos dirigeants l’urgence d’agir.

Les derniers occupants d’Alep ne sont pas les seuls à risquer de disparaître dans les heures et jours qui viennent. Si nous ne voulons pas qu’il ne reste que des cadavres ou des noyés en Méditerranée, nous devons signifier notre indignation aux autorités belges et européennes.

Pour cela, la FGTB s'associe à un très grand nombre d’organisations et de citoyens et vous proposent deux gestes concrets :

  1. Rejoindre les manifestations organisées dans tout le pays, ce mardi 20 décembre, à 18h, pour exprimer calmement et sobrement notre solidarité avec le peuple syrien. Sur les places principales des villes et communes, les lumières de Noël s’éteindront à 18h, pendant une demi-heure. Des draps blanc, apportés par chacun, seront étendus par terre. Devant ces « cimetières sous la lune », des bougies seront allumées en signe de recueillement et des tracts distribués aux passants. Les lieux de rassemblement seront précisés dans les prochains jours.
  2. Signer une pétition adressée à nos autorités afin que notre gouvernement fasse pression pour
  • rendre possible l’évacuation des civils et l’accès humanitaire ainsi qu’un déploiement d’observateurs des Nations Unies pour protéger les civils et les combattants de toutes violations du droit international humanitaire ;
  • traduire en justice tous les auteurs de telles violations ;
  • et veiller à la mise en place de voies sûres et légales, notamment la réinstallation, le visa humanitaire et le regroupement familial, afin que ces personnes qui fuient le conflit puissent trouver une protection sans avoir à risquer leur vie.