Journée mondiale de sensibilisation au climat sur le lieu de travail

Journée mondiale de sensibilisation au climat sur le lieu de travail

Le 26 juin 2019, la CSI (Confédération syndicale internationale) appelle à participer à la Journée mondiale d'action pour le climat. Tous les travailleurs sont invités à entamer le dialogue avec leur employeur à propos de leurs projets en faveur du climat. Comment l’entreprise va-t-elle s’adapter au changement climatique, réduire les émissions produites dans le cadre de ses activités et mettre en place des plans pour une transition juste ?

Téléchargez le guide de la campagne et découvrez comment vous pouvez participer à cette journée, et surtout ce que vous pouvez faire exactement. Suivez @ituc et utilisez le hashtag #CPOW.

Ne rien faire contre le changement climatique est une menace pour toutes et tous et garantira que de grandes régions seront inhabitables à l'avenir. Les catastrophes causées par des conditions météorologiques extrêmes entraînent déjà des pertes d’emplois et une perte de qualité de vie. Les situations que nous connaissons déjà vont s’aggraver : records de chaleur, fonte rapide des glaciers et des calottes glaciaires, vortex polaires, incendies de forêt et inondations, océans et rivières empoisonnées, perte de biodiversité... Plus de 83 millions de réfugiés climatiques ont déjà fui devant ces catastrophes et ont perdu leur habitat. Le coût social et économique est déjà clairement ressenti par beaucoup.

Nous avons 11 ans pour nous assurer que notre planète ne chauffe pas de plus de 1,5 ° C et pourtant les gouvernements n'assument pas la responsabilité qui leur incombe de réaliser cette ambition, pourtant nécessaire. Chaque gouvernement doit élaborer des plans de développement nationaux qui tiennent compte des mesures prises pour que cette transition soit équitable.

De cette manière, ils doivent s'assurer que les travailleurs, leurs familles et leurs communautés soient protégés. Chaque employeur doit avoir un plan pour rendre ses activités respectueuses de l’environnement. Les mesures liées à la justice sociale doivent constituer la base de leurs projets.

Chaque syndicat doit s’impliquer dans les discussions à tous les niveaux pour s'assurer que des mesures de transition équitable sont mises en place, rapidement.