Journée sans crédit

Journée sans crédit

La Journée sans crédit a pour objectif de sensibiliser les consommateurs aux danger du crédit. A cette occasion, 24 associations, dont la FGTB, ont décidé de formuler des recommandations à destination des pouvoirs publics pour améliorer la protection des consommateurs les plus fragilisés.


Informer et prévenir le surendettement


Aujourd’hui, le crédit est devenu banal, facile et de plus en plus fréquemment utilisé sans que le consommateur en évalue correctement les conséquences.

 

La Journée sans crédit veut informer et prévenir le risque de surendettement. En effet, le travail d’information et d’éducation financière, dès le plus jeune âge, constitue une étape indispensable en vue de lutter contre l’endettement. Dans cette perspective, les pouvoirs publics doivent mettre plus de moyens à disposition des associations qui préviennent le surendettement.


Interpeller les pouvoirs publics


La journée sans crédit a également pour but d’interpeller les pouvoirs publics en vue de parvenir à une meilleure protection du consommateur. Nous insistons sur l’importance de veiller à ce que la législation belge actuelle soit respectée, voire améliorée sur certains aspects.


Programme


Ce samedi 27 novembre, les associations seront présentes dans 7 gares du pays (Bruxelles-Midi, Liège, Namur, Charleroi, Arlon, Anvers, Gand) et feront découvrir au public des peintures classiques détournées de manière humoristique afin d’attirer son attention sur la banalisation des cartes de crédit.