L’avortement doit totalement être dépénalisé.

L’avortement doit totalement être dépénalisé.

A La Chambre, un débat est actuellement en cours sur la proposition de loi OpenVld, MR, N-VA et CD&V sur l’interruption volontaire de grossesse. Ce qui, à première vue, semblait être un pas dans la bonne direction pour dépénaliser l’avortement, s’avère être un nouveau coup dur pour les femmes qui se trouvent dans cette situation. Les mêmes sanctions seront tout simplement reprises dans une autre loi.

Car le délai légal de 12 semaines est maintenu. Tout comme le délai de réflexion de 6 jours. Et tout comme par ailleurs, les sanctions – peines de prison et amendes – aussi bien pour les médecins que pour les femmes qui souhaitent un avortement sans respecter les délais et conditions reprises dans cette proposition de loi.

La FGTB exige la dépénalisation totale de l’avortement. Nous exigeons le respect du droit à l’avortement en Belgique et la liberté de choix absolue de la femme, sans aucune conséquence pénale. La FGTB a adopté à ce sujet une motion spécifique à son Congrès de 2018.