Le compromis des interlocuteurs sociaux : un pas dans la bonne direction

Le compromis des interlocuteurs sociaux : un pas dans la bonne direction

 

Grâce à la mobilisation et aux actions des nombreux affiliés et militants, La FGTB se réjouit de voir la concertation sociale prendre la bonne direction. 
 

Les interlocuteurs sociaux au Groupe des 10 sont parvenus à un compromis sur la proposition du ministre de l’Emploi sur les principaux détails de la première phase dans l’harmonisation Ouvriers/Employés et sur plusieurs arrêtés royaux.
 

La FGTB peut marquer son accord sur cette proposition parce qu’elle répond, en plusieurs points importants, aux attentes des travailleurs. Plus particulièrement en ce qui concerne le débat sur la fin de carrière, le ministre de l’Emploi et les organisations patronales ont fait preuve de perspicacité.
 

Avec ce compromis, le Groupe des 10 a prouvé que la concertation sociale était essentielle. La FGTB attend donc que la concertation sociale et les interlocuteurs sociaux aient, à l’avenir, toute la place qu’ils méritent.
 

Nous espérons que le gouvernement examinera de façon constructive les autres exigences des syndicats et réitérons notre volonté de pouvoir rediscuter des mesures d’austérité drastiques de l’Accord de gouvernement.
 

Proposition de compromis

Prépension/RCC

  • Conclusion et dépôt CCT 60 ans : 30 juin 2015
  • Métiers lourds, travail de nuit, construction, carrières longues 58 ans/40 ans :
    CCT cadre 2015-2016 : 58 ans, les secteurs peuvent y adhérer ou non.
    La base juridique actuelle reste valable (construction et travail de nuit nécessitent également une CCT sectorielle).
    Peut être prolongée ou adaptée par nouvelle CCT cadre tous les deux ans.
    Si pas de CCT cadre ou si le secteur n’adhère pas, on retombe sur le régime défini par le gouvernement (60 ans).
     
  • Restructurations/difficultés :
    CCT cadre 2015-2016 : 55 ans, les entreprises peuvent y adhérer ou non.
    Peut être prolongée ou adaptée par nouvelle CCT cadre (calendrier, relèvement de l’âge) tous les deux ans.
    Si pas de CCT cadre ou si entreprise n’adhère pas, on retombe sur le régime (relèvement de l’âge) défini par le gouvernement.
     

Emplois de fin de carrière

  • Métiers lourds, travail de nuit, construction :
    CCT cadre 2015-2016 : 55 ans, les secteurs peuvent y adhérer ou non.
    Peut être prolongée ou adaptée par nouvelle CCT cadre (calendrier, relèvement de l’âge) tous les deux ans.
    Si pas de CCT cadre ou si secteur n’adhère pas, on retombe sur le régime (relèvement de l’âge) défini par le gouvernement.
     
  • Restructurations/difficultés :
    CCT cadre 2015-2016 : 55 ans, les entreprises peuvent y adhérer ou non.
    Peut être prolongée ou adaptée par nouvelle CCT cadre (calendrier, relèvement de l’âge) tous les deux ans.
    Si pas de CCT cadre ou si entreprise n’adhère pas, on retombe sur le régime (relèvement de l’âge) défini par le gouvernement.