Le peuple grec et ses élus ne sont pas en récréation

Le peuple grec et ses élus ne sont pas en récréation

Les propos du Premier ministre Charles Michel concernant les grecs sont insupportables. Parler de "siffler la fin de la récréation" pour un peuple qui a fait le choix de rejeter l’austérité en élisant un nouveau gouvernement est d'un mépris absolu.

 Les mesures d’austérité n’ont pas profité aux grecs. Au contraire, ils ont été plongés dans une précarité plus grande encore. Le peuple a donc exigé, démocratiquement, la fin de cette austérité !

Mais certaines institutions s’opposent de toutes leurs forces à un quelconque changement politique. Preuve, si besoin encore en était, du dogmatisme obsessionnel de la droite à défendre, quel qu'en soit le prix, les politiques autoritaires. Au détriment des travailleurs et pour l'unique profit des actionnaires.

La FGTB soutient et appelle à participer à la manifestation organisée par la plateforme "Avec les grecs" le 21 juin à 13h30 Gare centrale à Bruxelles.

Un société, plus juste socialement et plus solidaire, est possible. Les grecs nous ouvrent la voie. Soutenons-les massivement !