Les droits humains et syndicaux en danger en Turquie

Les droits humains et syndicaux en danger en Turquie

Le 21 décembre, des syndicats et des militants nationaux sont partis d’Istanbul afin de relier Ankara à pied, soit une marche de 450 km, afin d’attirer l’attention sur la situation alarmante de leur pays.

Lors de la 8e réunion du Comité des droits humains et syndicaux de la Confédération syndicale internationale (CSI), des délégués syndicaux de Turquie ont décrit la situation alarmante actuelle des droits humains et syndicaux, et de la démocratie dans le pays.

La CSI a ainsi décidé d’organiser une action mondiale pour dénoncer la situation actuelle, pour informer davantage l’opinion publique des licenciements arbitraires de membres syndicaux et pour réclamer leur réintégration.

L’action mondiale coïncide avec un rassemblement organisé en Turquie sous le thème « Je veux mon emploi et mon pain ! ». Le 21 décembre, des syndicats et des militants nationaux sont partis d’Istanbul afin de relier Ankara à pied, soit une marche de 450 km. Des militants syndicaux renvoyés et des membres du Comité exécutif de confédérations et de syndicats affiliés y participent.