Retour

Meeting en front commun

Meeting en front commun

La FGTB, la CSC et la CGSLB, en front commun, organisent une concentration de plusieurs milliers de militants le 15 novembre. L’occasion pour les deux organisations syndicales de livrer au futur gouvernement ainsi qu’aux employeurs leurs propositions concrètes pour sortir de l’impasse.

 

Contexte

Arcelor, Euroclear, Kraft Food: restructurations sauvages, délocalisations et licenciements massifs viennent s'ajouter aux conséquences de la crise financière qui continue à faire des dégâts.

Pour les syndicats, il faut progressivement résorber le déficit public belge en regard des perspectives de croissance de façon à ne pas reporter notre facture sur les générations futures. Néanmoins, il est hors de question que les dérives du néo-libéralisme soient une nouvelle fois payées par les travailleurs et les allocataires sociaux qui sont les victimes d’une crise provoquée par la politique, irresponsable, du tout au profit.

Cela signifie que le front commun syndical dit non à l’austérité pour les travailleurs et les allocataires sociaux. Parce que l’austérité fait partie du problème, pas de la solution.

 

En pratique

  • Quand? mardi 15 novembre 2011
  • Accueil café à partir de 9h
  • Allocutions des leaders syndicaux et témoignages des délégués à partir de 10h15
  • Où? au Palais 12 du Heysel (Brussels Expo)