Ne laissez pas échapper les grosses fortunes: lancement de la pétition

Campagne "Ne laissez pas échapper les grosses fortunes"

Dans le cadre de la campagne "Ne laissez pas échapper les grosses fortunes", le Réseau pour la Justice Fiscale (ou Financieel Actie Netwerk), soutenu par la FGTB, lance une pétition au niveau national ainsi qu’aux niveaux européen et international.

Partout, les gouvernements choisissent de combler les déficits publics causés par la crise financière en demandant aux citoyens de se serrer toujours plus la ceinture. Pendant ce temps, les responsables de la crise – notamment les banques et les spéculateurs – sont à peine touchés par de timides mesures de régulation. Et les gros revenus, les grandes entreprises multinationales et les gros patrimoines contribuent de façon dérisoire à l’impôt !

On entend que la Belgique doit faire des économies de l’ordre de 25 milliards d’euros d’ici 2015 pour retrouver l’équilibre budgétaire. L’austérité n’est pas une fatalité et des alternatives existent :

  • impôt progressif sur les grosses fortunes
  • lutte contre la fraude fiscale, levée du secret bancaire
  • législation plus restrictive en matière d'intérêts notionnels
  • arrêt de la réduction de l'impôt des sociétés
  • instauration d'une taxe sur les super profits d'Electrabel
  • attribution de moyens supplémentaires à l'administration fiscale pour le recouvrement de l'impôt

Ces quelques exemples de mesures pourraient rapporter 24 milliards d’euros par an à l’Etat.

La pétition sera officiellement lancée par un rassemblement le 9 février 2011 à 11h devant le Ministère des Finances, Tour North Galaxy, Boulevard du Roi Albert II, 33 à 1030 Bruxelles. La FGTB sera présente afin de donner un signal fort au monde économique et à nos élus.