Pensions : réelle concertation ou jeu de dupes sur le dos des travailleurs ?

Pensions : réelle concertation ou jeu de dupes sur le dos des travailleurs ?

 

Un Comité de Gestion extraordinaire ONP a été convoqué ce mercredi à la demande du Ministre des pensions afin de consulter les interlocuteurs sociaux sur deux mesures concernant les pensions :
 

  • La suppression du bonus pension : cette mesure fera perdre jusque 247 euros par mois aux travailleurs concernés et va à l’encontre de la volonté affichée du gouvernement d’encourager les travailleurs à prester plus d’années pour tendre vers une carrière complète. 
     
  • La réforme du travail autorisé après 65 ans : en supprimant la limite de revenus permettant aux travailleurs de plus de 65 ans de travailler tout en continuant à percevoir une pension, cette mesure mènera inévitablement à la mise à disposition d’une main d’œuvre bon marché constituée de pensionnés acceptant de travailler à des salaires cassés afin de compléter leurs pensions trop basses. Une nouvelle forme de dumping social à coup sûr !
     

Bien qu’émettant un avis négatif concernant les deux mesures sur base des éléments évoqués ci-avant, les organisations syndicales, en front commun, ont néanmoins tenu à répondre à l’invitation du Ministre des pensions, démontrant leur intention de faire fonctionner la concertation sociale.


Il conviendra d’examiner si l’avis des organisations syndicales sera pris en compte.
 

Néanmoins la FGTB doute de l’intention du gouvernement puisque, l’avis demandé en urgence aux interlocuteurs sociaux semble avoir déjà fait l’objet d’une première lecture le 7 novembre au sein du Conseil des Ministres.
 

Alors, véritable concertation sociale ou jeu de dupes ?