Pourquoi l’indexation automatique est-elle si importante ?

Pourquoi l'indexation automatique est-elle si importante ?

 

Le coût de la vie ne cesse d’augmenter. Heureusement, en Belgique, les salaires et les allocations sociales sont indexés automatiquement. Grâce à ce mécanisme, notre pouvoir d’achat demeure inchangé.


En bref

L’indexation automatique n’est pas une augmentation de revenu. Elle permet simplement de protéger votre pouvoir d’achat. Sans ce système, les travailleurs des secteurs faibles et les allocataires sociaux s’appauvriraient rapidement. Mais malgré tous ses avantages, l’indexation automatique est continuellement remise en cause.


En savoir +

Comment se calcule l’index ?

L’indexation automatique des salaires se calcule suivant l’évolution d’un panier de produits et de services. Lorsque les prix augmente, l’index suit cette hausse. Lorsque l’index dépasse un certain seuil, les allocations sociales et les salaires des fonctionnaires sont adaptés de 2% dans la foulée. Dans le secteur privé, le moment où les salaires sont indexés est négocié et défini par des conventions collectives.


L’index, facteur de solidarité

Depuis 2006, le coût de la vie a augmenté d’environ 22%. Sans l’indexation automatique, nous serions donc 22% plus pauvres. Il est vrai que les travailleurs des secteurs forts peuvent généralement négocier des augmentations de salaires. Néanmoins, les travailleurs des secteurs faibles et les allocataires sociaux sont heureux de pouvoir compter sur notre système d’indexation automatique, sans quoi ils s’appauvriraient.


Pourquoi aussi vouloir indexer les hauts revenus ? Parce que ce sont eux qui alimentent le plus aux caisses de l’Etat et la sécurité sociale, puisque les plus hauts salaires payeront plus d’impôt et de cotisations sociales.


Faut-il revoir l’index ?

« Discuter de l’indexation, la remettre à plat, la revoir, l’améliorer », quelle que soit la formulation, on revient à la case départ : un index revisité ne pourrait pas refléter correctement le coût de la vie et entraînerait automatiquement une perte de pouvoir d’achat. Différentes pistes sont évoquées, voici ce que la FGTB en pense.