Rassemblement contre les violences policières !

Rassemblement contre les violences policières !

 

Les Jeunes FGTB et la JOC appellent à un rassemblement contre les violences policières le mercredi 27 juin à 16h30.


Le 17 juin dernier, la police a violement attaqué un groupe de militants antifascistes alors qu’ils manifestaient contre le rassemblement raciste du PP et de la milice fasciste Nation. Résultat de ce « travail de protection du citoyen » opéré par la police bruxelloise : de nombreux blessés légers mais surtout deux blessés évacués en urgence.

 

La présence massive de caméras et de journalistes (dont l’un d’entre eux a été menacé et passé à tabac avec les manifestants) a donné à cet évènement une grande visibilité médiatique. De nombreuses victimes de brutalités policières n’ont pourtant pas cette « chance ». C’est pourquoi, nous appelons au rassemblement afin d’exprimer notre solidarité avec tous ceux et celles qui n’ont pas la possibilité de faire entendre leur voix et de se défendre. En effet, la complaisance des autorités et de la justice garantit une quasi impunité aux policiers. Il faut aujourd’hui rétablir un véritable contrôle démocratique sur les forces de l’ordre.

 

Nous exigeons de la ministre de l’Intérieur, Joëlle Milquet, qu’elle dénonce le comportement de sa police, les images sont suffisamment explicites pour qu’elle se positionne clairement. Le bourgmestre Freddy Thielemans pourrait, quant à lui, nous expliquer comment sa police reste inerte face à une milice organisée qui appelle à la haine et à la violence raciste dans les rues de sa commune, tandis qu’elle réprime brutalement les militants antifascistes ?

 

Le capitalisme frappe les travailleurs de plein fouet en créant le chômage, le désespoir et la pauvreté qui explosent partout. Il est évident qu’avec la crise, le nombre et l’intensité des mouvements sociaux augmentent. Plus le gouvernement sèmera la misère dans les quartiers, plus il lui sera nécessaire de déployer ses forces de l’ordre dans les rues pour canaliser ce qu’il aura récolté.

 

Combien de temps les victimes du système qui se mobilisent pour un avenir meilleur pour tous seront-elles criminalisées ? Nous refusons la misère et la répression qui l’accompagne !

 

En pratique

  • Quand ? mercredi 27 juin à 16h30
  • Où ? Place Poelaert
  • Accessoire ? une protection pour la tête (casque de mobylette, de chantier, de vélo…) pour se prémunir symboliquement des violences