Se syndiquer en tant qu’étudiant ? Une nécessité !

Se syndiquer en tant qu'étudiant ? Une nécessité !

 

Dès la rentrée, les Jeunes FGTB placeront leur stand dans plusieurs hautes écoles et universités du pays pour distribuer des « packs de survie » aux nouveaux étudiants de l’enseignement supérieur.


Les études supérieures coûtent cher et beaucoup d’étudiants doivent travailler pour les financer, au risque de rater leur année. Le temps passé au travail, c’est du temps en moins pour étudier.

 

Les jobs étudiants sont précaires, les jeunes ne bénéficient pas des droits de la sécurité sociale (car ce sont des contrats sous cotisations réduites), les bourses d’études ne sont pas suffisantes pour faire face aux nombreux coûts que rencontrent les étudiants.

 

L’acquisition d’expérience professionnelle est devenue le prétexte à la création d’un nombre toujours plus important de stages en entreprise dans les différents cursus scolaires… Regardons la réalité en face : il s’agit de tâches non rémunérées, pas toujours en rapport avec la discipline choisie, et qui font des étudiants une main-d’œuvre gratuite pour les entreprises.

 

S’organiser en syndicat, défendre nos intérêts communs pour améliorer nos conditions de vie, et se battre pour une transformation radicale de ce système injuste, c’est la solution que nous proposons face à cette réalité.

 

Se syndiquer, c’est se démarquer dans une action collective pour la défense de nos droits ! C’est également s’engager pour une société égalitaire, juste et solidaire !

 

Les Jeunes FGTB seront donc présents dans diverses hautes écoles et universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour distribuer un « pack de survie » pour les étudiants contenant des informations sur les jobs étudiants, les bourses d’étude et, surtout, un bulletin d’affiliation gratuite !