Solidarité avec les prisonniers palestiniens

Solidarité avec les prisonniers palestiniens

La FGTB s'associe avec la CSI pour soutenir les 1600 prisonniers palestiniens qui ont entamé une grève de la faim depuis plus de deux semaines afin de protester contre les conditions inhumaines de leur détention au sein des prisons israéliennes.

Violation des droits humains

Le 17 avril dernier, Marwan Barghouti (élu au parlement palestinien et prisonnier en Israël depuis 15 ans) a appelé tous les prisonniers politiques palestiniens à entamer une grève de la faim. Depuis, ils sont 1600 à protester contre les violations répétées à l’égard des droits humains dont ils sont victimes.

Résistance pacifique

La Confédération syndicale internationale (CSI), soutenue par la FGTB notamment, se déclare solidaire des prisonniers palestiniens qui mènent cette grève de la faim, en signe de résistance pacifique contre les violations des droits humains dans les prisons israéliennes. La FGTB s’associe à la CSI et aux prisonniers pour réclamer la fin des restrictions des visites familiales, l’amélioration des conditions générales de détention et l’accès aux soins médicaux. La CSI appelle les autorités israéliennes à s’assurer que les prisonniers palestiniens soient traités selon les normes établies par le droit international humanitaire. 

Occupation de la Palestine par Israël

Nous rappelons également que le droit international humanitaire prévoit que les détenus des territoires occupés soient incarcérés sur le territoire occupé, et non sur le territoire de la puissante occupante, tel que la quatrième convention de Genève l’établit. Dans ce contexte, la CSI rappelle sa position qui dénonce l’occupation de la Palestine par Israël et plaide pour une paix durable entre les deux entités, en accord avec le droit international.