Stop racisme

Stop racisme !

2ème édition de la manifestation nationale contre le racisme, organisée par un large front d'organisations anti-racistes avec le soutien de beaucoup d'organisations de la société civile.

Soutenez vous-même la plateforme (www.plateforme2103.be) et rejoignez-nous le dimanche 24/3 avec vos amis et votre famille. Ensemble, nous montrons que nous ne nous laissons pas diviser. Stop racisme! Les droits sociaux pour tous!

Besnik aimerait louer un appartement. Lorsqu’il téléphone au propriétaire, l’appartement a déjà été loué. Il appelle un peu plus tard et se présente sous le nom de Bertrand, et peut soudainement venir. Pensez-vous que ce soit normal ?

Nabila est à la recherche d’un emploi, mais ses origines sont une pierre d’achoppement. Environ 55% des Belges d’origine étrangère à la recherche d’un emploi n’ont toujours pas trouvé de travail après un an, alors que la moitié des Belges ont retrouvé du travail au bout de six mois. Pensez-vous que ce soit normal ?

Teresa, 8 ans, est née et a grandi ici. Elle est enfermée dans l’attente de son expulsion vers un pays où elle ne l’a jamais été. Pensez-vous que ce soit normal ?

Le racisme et la discrimination ont un impact destructeur sur la vie des personnes et sur notre société.

Nous manifestons :

1. Pour une meilleure inspection, des actions positives et des tests de situation pour lutter contre la discrimination.

2. Pour un accueil digne et de qualité des réfugiés et une régularisation sur base de critères clairs et permanents.

3. Pour la liberté de conviction philosophique et pour que cessent les discriminations reposant sur des signes de conviction philosophique ou religieuse qui empêchent un accès égal au travail et aux services.

4. Pour l’égalité de traitement pour tous les citoyens. Différents articles de la nouvelle loi sur les étrangers ne répondent pas à ce principe.

5. Pour l’action proactive et des sanctions contre le profilage ethnique par les services de sécurité.

6. Pour la poursuite de la décolonisation dans les musées, les programmes scolaires et les lieux publics. Le passé colonial de la Belgique continue à avoir une influence négative sur la perception que nous avons d’autrui.