Travail et santé : coopération entre médecins et syndicalistes

Travail et santé : coopération entre médecins et syndicalistes

Le médecin généraliste et le syndicaliste jouent tous deux leur rôle en tant que point de contact et conseiller auprès des travailleurs. Pourtant, ils ne se connaissent pas. Le collectif Weerwerk et la Centrale Générale FGTB vous invitent à une journée d'étude sur cette thématique.

Coopération entre médecins et syndicalistes

Nous sommes témoin d’une épidémie de burn-out et de troubles musculo-squelettiques (TMS). Les modèles productifs et l’organisation du travail jouent un rôle-pivot dans l’origine de ces problèmes : flux tendu et réorganisations qui engendrent des rythmes de travail élevés, flexibilité et intensification du travail.

Le médecin généraliste et le syndicaliste jouent tous deux leur rôle en tant que premier point de contact et conseiller confidentiel dans cette problématique. Ils ont une expertise complémentaire en matière d’interaction ‘santé-travail’ et pourtant, bien trop souvent, ils ne se connaissent pas.

Or, avec la coopération des médecins du travail, médecins-spécialistes, médecins-conseils et du service juridique de l’organisation syndicale, on peut obtenir de meilleurs résultats pour les patients/travailleurs. Le sujet actuel qui requiert une meilleure collaboration porte sur ‘le trajet de réintégration pour travailleurs en incapacité de travail’.

Avons-nous avec la nouvelle loi de réintégration un outil permettant de proposer un travail mieux adapté ? Comme il appert de témoignages de travailleurs et de statistiques des services externes de prévention et protection au travail, cela est loin d’être le cas. Plus de 70% des trajets de réintégration aboutissent à la rupture du contrat de travail pour force majeure médicale. Comment, en tant que médecin ou syndicaliste, opérer avec cette loi?

Cette journée d’étude se focalise principalement sur les médecins et syndicalistes, mais donne aussi la parole à d’autres acteurs. Nous voulons offrir des outils pratiques, renforcer la coopération entre les différents acteurs et discuter des alternative.

En pratique

Weerwerk est un collectif de médecins, chercheurs, syndicalistes et activistes qui veulent réfléchir et agir sur la santé en relation avec le travail