Un Belge sur 5 vit dans la pauvreté ! Que fait le gouvernement ?

Un Belge sur 5 vit dans la pauvreté ! Que fait le gouvernement ?

Un Belge sur 5 vit dans la pauvreté ! Que fait le gouvernement ? Rien ! Malgré la promesse inscrite dans l’accord de gouvernement d’augmenter les allocations au-dessus du seuil de pauvreté européen.

Le collectif Belgian Minimum Income Network dont fait partie la FGTB organisait ce matin un débat parlementaire à la Chambre sur les revenus décents. Elle y a pointé le manque d’actions du gouvernement, qui n’a pas respecté ses promesses d’augmenter les revenus les plus bas.

Il est nécessaire de rehausser les revenus les plus faibles !

Disposer d’un revenu adéquat et accessible est indispensable pour lutter efficacement contre la pauvreté et garantir à chacun et chacune une vie décente. Les gouvernements fédéraux successifs ne s’y sont pas trompés en inscrivant dans leurs accords gouvernementaux respectifs, la nécessité de rehausser les revenus faibles au-dessus du seuil de pauvreté. Pourtant, cet engagement politique n’a jamais été mis en oeuvre dans la pratique. Au contraire ! Certains droits ont été affaiblis ou carrément supprimés.

Nous souhaitons que le prochain gouvernement sorte les gens de la pauvreté ! Par des actes, et non plus des paroles sans conséquences. Ainsi, nous revendiquons un plan réaliste pour y parvenir, avec notamment :

  • Les allocations minimales doivent être relevées au-dessus du seuil de pauvreté.
  • Les salaires doivent être adéquats.
  • Le seuil de pauvreté doit être actualisé annuellement. Après leurs augmentations, les allocations et les salaires doivent également être indexés et, en plus, être liés au bien-être.
  • Il ne peut pas être question de toucher à l’indexation ni aux avantages sociaux.
  • Il faut s’attaquer à la précarisation des emplois. Une meilleure combinaison entre le salaire et l’allocation est nécessaire.