Tous les thèmes

Actualités

2014-2018 : 4 ans de gouvernement Michel, 4 ans de recul social

Depuis octobre 2014 et la mise en place du gouvernement des droites MR-NVA-CD&V-VLD, les droits sociaux ont fait un bond en arrière de plusieurs décennies.

Poursuite pénale pour action syndicale ? De quoi parle-t-on ?

Il est inacceptable qu’un syndicaliste qui exerce ses droits à la liberté d’expression, à l’action collective et à la grève (y compris le droit d’organiser des piquets de grève), et fait usage de ses droits fondamentaux, soit poursuivi au pénal. Pour la FGTB, le droit d’entreprendre des actions est fondamental et nécessaire. Cela ne vaut pas uniquement pour les actions syndicales, mais aussi pour les mouvements de protestation qui résultent de l’insatisfaction à l’égard des mesures politiques.

Poursuite pénale pour action syndicale ? Quels sont nos arguments ?

Le 29 juin 2018, le tribunal correctionnel d'Anvers a déclaré le président de la FGTB d’Anvers coupable d’"entrave méchante à la circulation", suite à l’action syndicale nationale qui s’est déroulée le 24 juin 2016 près du port d'Anvers. Pour la FGTB, cette condamnation est inacceptable. Quels sont nos arguments ?

Communiqués de presse

​L’arrêt de la Cour de cassation sur l’action pacifique représente un dangereux précédent pour le droit de grève et de manifestation

Par un arrêt du 7 janvier, la Cour de cassation a confirmé la condamnation du président de la FGTB d’Anvers, Bruno Verlaeckt, par la Cour d’appel d’Anvers pour violation de l’article 406 du Code pénal (« entrave méchante à la circulation »).

Salaire minimum : la FGTB réfute les contre-vérités patronales

La FGTB est stupéfaite du flot de contre-vérités relayées par la FEB et le grand patronat. Le banc patronal considère que sortir les travailleurs de la pauvreté engendrera plus de précarité.