Chômage

Au chômage : n'oubliez pas de répartir vos jours de congé !

Pour éviter les mauvaises surprises et risquer de recevoir moins d’allocations à la fin de l'année, il est préférable de répartir vos jours de congé sur les mois restants de cette année.

Relèvement de certaines allocations sociales ce 1er août

Ce 1er août, certaines allocations seront augmentées grâce à l'enveloppe bien-être et au travail de la FGTB. Le 1er juillet déjà, les allocations minimales de sécurité sociale, les plafonds de calcul et certaines aides sociales ont été relevés.

Notre cathédrale sociale est en feu

A coup de restrictions budgétaires et de cadeaux aux entreprises, la sécurité sociale, cathédrale des travailleurs est en proie aux flammes.

Préavis non presté : obligation de s’inscrire comme demandeur d’emploi dans les 2 mois

Avant de tomber, le gouvernement Michel a adopté des arrêtés d’exécution de mesures votées en fin de législature qui sont passées maintenant au Moniteur. En l’occurrence l’obligation pour les travailleurs en préavis dispensés de prestation de s’inscrire comme demandeur d’emploi dans les 2 mois qui suivent la rupture du contrat de travail. Condition obligatoire sous peine d’exclusion du droit aux allocations pendant 4 semaines.

Au chômage ? Évitez les surprises et répartissez vos jours de congé

Pour éviter de recevoir moins d’allocations en décembre, il est préférable de répartir vos jours de vacances tout au long de l’année. Comment ?

Victoire de la FGTB Liège devant la cour du travail

Ce 25 mars, la Cour du Travail de Liège a annulé la décision de l’Onem refusant à une affiliée de la FGTB le droit aux allocations d’insertion au motif que sa demande était intervenue après l’âge de 25 ans. Pour la cour, il s'agit d'un recul cinglant pour les étudiants.

Accord sur l'enveloppe « bien–être » pour augmenter les minimas sociaux

Les syndicats et les organisations d'employeurs ont conclu un accord sur la répartition de l’enveloppe « bien-être » qui doit permettre d’augmenter l’allocation minimum de plus d'un million de personnes. Les retraités, les demandeurs d'emploi, les malades et les handicapés verront leurs allocations augmenter d'au moins 2%.

2014-2018 : 4 ans de gouvernement Michel, 4 ans de recul social

Depuis octobre 2014 et la mise en place du gouvernement des droites MR-NVA-CD&V-VLD, les droits sociaux ont fait un bond en arrière de plusieurs décennies.

Risque de pauvreté immense chez les demandeurs d’emploi

Avoir un travail est un rempart important contre la pauvreté. Le risque de pauvreté est significativement plus élevé chez les chômeurs que chez tout autre groupe de la population. C’est prouvé par différentes études. Le risque de pauvreté est immense.

« Tous les minima doivent augmenter jusqu’à 10 % au-dessus du seuil de pauvreté »

Un revenu digne, c’est ce que chacun s’efforce d’obtenir. Pour certains personnes, les aléas de la vie la rendent compliquée. Maladie, invalidité, chômage. Ces choses arrivent. Notre sécurité sociale est là pour nous protéger. Nous en avons parlé avec Astrid Thienpont, conseillère de notre service d’études. « La sécurité sociale est essentielle dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Elle sert à donner à tout un chacun une protection sociale décente ».