Société

Notre cathédrale sociale est en feu

A coup de restrictions budgétaires et de cadeaux aux entreprises, la sécurité sociale, cathédrale des travailleurs est en proie aux flammes.

Stop ou encore avec le gouvernement des droites ?

Le 26 mai, les électeurs devront choisir : poursuivre une politique de droite, ou opter pour le changement avec un projet de société solidaire diamétralement opposé. Pour décider, ils pourront se baser sur les programmes de chaque parti et sur le bilan des partis qui ont gouverné le pays pendant 4 ans.

Que demande le peuple ?

À un jet de pierre des élections fédérales, régionales et européennes, la question mérite d’être posée. Les candidats aussi doivent se la poser et une fois élus, ils sont censés y répondre. Mais qui est « le peuple » et que veut-il exactement ? Entre manifestations et sondages, on peut s’en faire une image assez claire.

Pour un social deal !

A l’aube des élections, la FGTB tire le bilan de la politique des droites et s’emploie à dessiner les contours de son projet européen. Le congrès de la Confédération Européenne des Syndicats sera l’occasion d’y porter les revendications pour une Europe nouvelle et de rassembler l’ensemble des forces progressistes prêtes à lutter pour y parvenir.

Supprimer les inégalités en revalorisant notre modèle social

À la veille des élections européennes, fédérales et régionales, la FGTB et Solidaris organisent, ce 29 avril, un grand colloque consacré à la lutte contre les inégalités. Intitulé « Égalité, Solidarité, Dignité », ce colloque réunira des experts de différents horizons afin d’avoir une vision factuelle et transversale des inégalités en Belgique.

Fonds de solidarité pour les travailleurs en grève de Taintignies

Les travailleurs en grève au domaine de Taintignies entrent dans leur 7ème semaine de grève ! Le mouvement qu'ils mènent est un combat pour le bien-être des résidents qui fait défaut dans leur institution. C’est un combat pour faire cesser la déshumanisation de l’accueil des personnes handicapées lorsqu’elle est gérée par des investisseurs financiers. Un fonds de solidarité a été créé pour les soutenir.

La dignité humaine, variable d’ajustement ?

Selon l’article 23 de la Constitution, chacun a droit à une vie conforme à la dignité humaine. A l’heure de l’austérité, des coupes budgétaires, des démantèlements des services publics… la situation est devenue critique autant pour les citoyens vulnérables que pour les travailleurs de ces services. Hôpitaux, maisons de soins et de repos, structures d’aide à la jeunesse, prisons… Toutes ces structures sont dépassées par le manque de moyens, avec à la clé des conditions de travail indignes et une mise en danger des personnes qui bénéficient de ces services.

Donner une voix aux travailleurs intérimaires

Au même titre que les travailleurs ayant un contrat plus stable, les travailleurs intérimaires mériteraient de faire entendre leur voix, et donc de choisir les collègues qui les représenteront pour défendre leurs intérêts. Voici les raisons.

Pourquoi un administrateur mérite-t-il plus de protection qu’un travailleur ?

Dans la pratique de gestion d’entreprise, il n’est malheureusement pas rare que les travailleurs paient pour les fautes de leurs administrateurs. Pensons par exemple aux faillites ou restructurations à la suite de décisions irréfléchies de l’entreprise ou d’une mauvaise gestion. Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) souhaite toutefois aller un peu plus loin et faire de cette pratique économique un principe juridique. Si cela ne tient qu’au ministre, les administrateurs n’auront bientôt plus qu’une responsabilité limitée pour leurs fautes.

Une meilleure réglementation du chômage (retraités) frontaliers

Les Belges qui ont travaillé à l'étranger pour la majeure partie de leur carrière, en cas de maladie ou de chômage, couraient le risque de perdre leur revenu pendant deux ans au maximum. Cela change maintenant.