Fins de carrière et pensions

La coupe est pleine !

Journée nationale d'actions - le 14 décembre

2014-2018 : 4 ans de gouvernement Michel, 4 ans de recul social

Depuis octobre 2014 et la mise en place du gouvernement des droites MR-NVA-CD&V-VLD, les droits sociaux ont fait un bond en arrière de plusieurs décennies.

Pénibilité au travail : une “mauvaise pièce” dont les travailleurs ressortent perdants.

D’une manière irresponsable, les discussions concernant la reconnaissance de la pénibilité du travail ont été subitement interrompues par les organisations patronales. Retour sur le déroulement de cette «mauvaise pièce de théâtre».

Un besoin urgent d’un vrai plan d’aménagement des carrières.

Un besoin urgent d’un vrai plan d’aménagement des carrières.

Les femmes à nouveau la cible des mesures gouvernementales

Les femmes à nouveau la cible des mesures gouvernementales

En bonne santé jusque 64 ans mais travailler jusqu’à 67 ans.

En bonne santé jusque 64 ans mais travailler jusqu’à 67 ans.

Pension et pénibilité : arrêter plus tôt mais perdre beaucoup !

Pension et pénibilité : arrêter plus tôt mais perdre beaucoup !

Pension et pénibilité : arrêter plus tôt mais perdre beaucoup !

Pension et pénibilité - Avis de tempête sur les métiers lourds

Pension et pénibilité

Après la pension à points, le gouvernement sort un autre projet sur les métiers pénibles. Injuste et inacceptable!

La FGTB en faveur d’un taux de remplacement de 75% pour les pensions

La pension est une assurance de revenu. Il ne s’agit donc pas seulement d’une protection contre la pauvreté, mais bien d’une assurance qui devrait garantir le maintien du niveau de vie. Le travailleur paie des cotisations sur la base de son salaire ; le montant de sa pension sera lui aussi calculé sur la base de son salaire, avec un minimum et un maximum.

1.500€ net pour une pension au-delà du seuil de dignité !

La FGTB propose un taux de remplacement pour les pensions qui soit équivalent à 75% du dernier salaire, avec une pension de minimum 1.500€ net pour chaque pensionné et chaque pensionnée de ce pays. 1.500€ net constitue ce que nous considérons comme le seuil de dignité. C’est ce que nous explique Jean-François Tamellini, secrétaire fédéral de la FGTB en charge du dossier sur les pensions, dans cette interview.