Pouvoir d'achat

La sécurité sociale de demain

Depuis près de 75 ans, la sécurité sociale, véritable temple de la protection des travailleurs, soutient des millions de citoyens belges durant les aléas de la vie. Elle est aussi à nos côtés pour nous permettre de profiter pleinement des bons mo¬ments, tels que, par exemple, la naissance d’un enfant.

Salaire minimum : la FGTB persiste et continue le combat

Salaire minimum - La FGTB persiste et continue le combat

10 ans ! Cela fait 10 années que les travailleurs n’ont pas vu augmenter leur salaire minimum hors indexation. Aujourd'hui, le salaire minimum interprofessionnel est d'à peine 10€ brut/heure (soit 1.654 € brut/mois pour un travailleur à temps plein). Mais certains préfèrent se gaver quitte à laisser la majorité quémander.

Pour une augmentation substantielle du salaire minimum

Après le rejet de l'AIP, les interlocuteurs sociaux se sont remis à la table des négociations. Malgré un esprit constructif adopté par les FGTB, les patrons s'entêtent à ne donner que des miettes. Retour sur l'échec d'une négociation...

Stop ou encore avec le gouvernement des droites ?

Le 26 mai, les électeurs devront choisir : poursuivre une politique de droite, ou opter pour le changement avec un projet de société solidaire diamétralement opposé. Pour décider, ils pourront se baser sur les programmes de chaque parti et sur le bilan des partis qui ont gouverné le pays pendant 4 ans.

Que demande le peuple ?

À un jet de pierre des élections fédérales, régionales et européennes, la question mérite d’être posée. Les candidats aussi doivent se la poser et une fois élus, ils sont censés y répondre. Mais qui est « le peuple » et que veut-il exactement ? Entre manifestations et sondages, on peut s’en faire une image assez claire.

Accord sur l'enveloppe « bien–être » pour augmenter les minimas sociaux

Les syndicats et les organisations d'employeurs ont conclu un accord sur la répartition de l’enveloppe « bien-être » qui doit permettre d’augmenter l’allocation minimum de plus d'un million de personnes. Les retraités, les demandeurs d'emploi, les malades et les handicapés verront leurs allocations augmenter d'au moins 2%.

Les partis politiques s'engagent à élever le revenu minimum au-dessus du seuil de pauvreté européen et réformer le statut cohabitant

Dans le cadre des élections fédérales du 26 mai, le Réseau belge du revenu minimum (BMIN) a organisé le 28 mars un grand débat politique sur l'une des mesures les plus importantes pour sortir les gens de la pauvreté : élever le revenu minimum au-dessus du seuil de pauvreté européen. Au cours de ce débat, tous les partis démocratiques néerlandophones et francophones ont promis de faire du relèvement du revenu minimum au-dessus du seuil de pauvreté européen une priorité.

Un Belge sur 5 vit dans la pauvreté ! Que fait le gouvernement ?

Un Belge sur 5 vit dans la pauvreté ! Que fait le gouvernement ? Rien ! Malgré la promesse inscrite dans l’accord de gouvernement d’augmenter les allocations au-dessus du seuil de pauvreté européen.

La vie de plus en plus chère : à qui la faute ?

Difficile de ne pas en faire le constat : la vie est de plus en plus chère et, pour beaucoup, le salaire ne suffit pas. A qui la faute ?

Les plus bas revenus souffrent du manque de redistribution des richesses

Le gouvernement aide de moins en moins les travailleurs de ce pays à sortir de la pauvreté grâce à la redistribution des richesses. Pire, il contribue pour une large part à faire basculer une partie de la population dans la pauvreté. C’est ce qui ressort d’une récente étude de la KUL.