Budget et deal pour l'emploi: ces ministres achètent leur repos estival, au détriment de centaines de milliers de demandeurs d'emploi

À force de tours d'adresse, les ministres sont quand même arrivés à un accord avant de partir en vacances. C’est le résultat des fameuses discussions au sein du gouvernement Michel. En attendant les textes, la FGTB souhaite déjà livrer une première réaction sur certains volets de ce « deal pour l’emploi » et sur le budget. Conclusion : c'est un accord d’occasions manquées.

Dégressivité des allocations de chômage ? Mauvaise idée !

Le ministre de l’Emploi Kris Peeters sape la concertation sociale et souhaite maintenant imposer une « dégressivité accélérée» des allocations de chômage afin de combler les métiers en pénurie.

Budget 2019 | La FGTB prévient : “Les travailleurs ne seront pas les cochons payeurs!”

Après plusieurs semaines d’attente et de palabres durant lesquelles de nombreux chiffres ont été évoqués (le bureau du plan, le conseil supérieur des finances,…), voici des nouveaux chiffres du Comité de monitoring qui préconise un effort budgétaire situé entre 2,66 et 5 milliards d’€ que le Gouvernement devra trouver pour boucler son budget 2019.

Plus de travailleuses malades de longue durée? Il est temps d’adopter une politique de prévention plus ambitieuse!

Pour la FGTB, ce n’est toutefois pas une nouvelle. Étant donné que nous avons un gouvernement qui essaie avant tout de faire des économies sur le dos des travailleurs, il n’est pas étonnant que les conséquences les plus néfastes soient constatées à leur niveau.

Pas 345.681 mais bien 490.318 chômeurs en mai 2018

Comme de coutume, tous les mois, l’ONEM annonce haut et fort que le nombre de chômeurs a diminué. La FGTB souligne toutefois que l’ONEM se limite aux chômeurs bénéficiaires d’allocations. Parallèlement, il y a aussi un grand groupe de chômeurs demandeurs d’emploi qui n’ont pas droit aux allocations et qui ne sont donc pas pris en compte par l’ONEM. Enfin, il y a aussi des travailleurs qui sont des temps partiels involontaires et qui gagnent moins qu’une allocation.

La condamnation du président de la FGTB d’Anvers rend l’action syndicale criminelle

Le tribunal correctionnel d'Anvers vient de déclarer le président de la FGTB Anvers coupable d’ "entrave méchante à la circulation", suite à l’action syndicale nationale qui s’est déroulée le 24 juin 2016 près du port d'Anvers. Le second accusé, le militant Tom De Voght a été acquitté. Les motivations de la condamnation ont été très limitées, et en contradiction avec les traités européens et internationaux.

Ensemble pour protéger nos libertés syndicales

Ce jeudi 28 juin, près de 1.000 délégués de la FGTB se sont rassemblés à Bruxelles à l’occasion d’une concentration de militants sur les libertés syndicales et le droit d’action collective.

Métiers lourds dans le secteur privé: le projet de loi relatif atteste d’un manque total de vision des carrières

Le gouvernement n’apporte aucune réponse sur la manière dont les travailleurs vont pouvoir tenir le coup jusqu’à la fin de leur carrière ou comment rendre le travail plus supportable. Le débat n’est même pas amorcé. En outre, la compensation que le gouvernement propose est nettement insuffisante pour les personnes qui ne satisfont qu’à un seul des 4 critères de pénibilité.

Congrès de la FGTB : une nouvelle équipe pour le Changement !

C’est avec enthousiasme et détermination que Robert Vertenueil a été élu en tant que nouveau président de la FGTB. Il succède à Rudy De Leeuw qui, après 12 années de présidence, prend sa retraite. Il a d’ores et déjà indiqué qu’il demeurera un "militant pour la vie". Miranda Ulens devient quant à elle notre nouvelle secrétaire générale.