Le 14 mai la FGTB se mobilise pour un pouvoir d’achat retrouvé et pour plus d’égalité

Ce 14 mai, la FGTB dans toutes ses composantes se mobilisent aux quatre coins de la Belgique pour exiger un pouvoir d’achat retrouvé.

Les jours passent et l’écran de fumée de la Suédoise se dissipe

Le constat d’échec social et économique du Gouvernement MR/NV-A, tiré depuis des mois par la FGTB, s’alourdit de jour en jour.

Pas 351.316 mais bien 512.096 chômeurs en mars 2019

Comme de coutume, tous les mois, l’ONEM annonce haut et fort que le nombre de chômeurs a diminué. La FGTB souligne toutefois que l’ONEM se limite aux chômeurs bénéficiaires d’allocations.

Objectif : zéro cancer professionnel

À l’occasion de la journée internationale de la santé et de la sécurité au travail, placée cette année sous le thème de l’élimination des substances dangereuses au travail, par la Confédération syndicale internationale (CSI), la FGTB fixe l’objectif « 0 cancer professionnel ». Pour ce faire, la FGTB exhorte le prochain gouvernement et les employeurs à éliminer au maximum les agents cancérigènes au travail, à reconnaître et à agir sur les causes des maladies qui trouvent leur origine dans la profession et à revoir d’urgence la mécanique défectueuse de la législation sur les maladies professionnelles.

La Cour d’appel se penche sur la condamnation du président de la FGTB d’Anvers

Demain, 24 avril, des plaidoiries auront lieu devant la Cour d’appel d’Anvers à la suite de l’appel introduit contre le jugement rendu par le tribunal de première instance dans le cadre d’une action syndicale du 24 juin 2016 à Anvers.

Malades de longue durée : le Gouvernement va-t-il une nouvelle fois s’asseoir sur la concertation sociale ?

En 2018, 7 travailleurs sur 10 ayant terminé un processus de réintégration ont été déclassés par le conseiller en prévention – médecin du travail dans le cadre de la procédure de réintégration de la Ministre De Block. Ceci constitue une autorisation pour l’employeur de rompre le contrat sans indemnités ni préavis.

Le relèvement des salaires (minimums) reste un point de désaccord pour la FGTB

Les interlocuteurs sociaux au CNT ont trouvé hier – lundi 1er avril – un accord permettant de convertir l’enveloppe bien-être et un certain nombre de CCT en textes. Un accord qui comprend plusieurs éléments de solidarité, qui permet la mise en œuvre intégrale de l’enveloppe bien-être et la mise en exécution des CCT sur l’indemnité pour les transports publics, le RCC et les emplois de fin de carrière.

Il est urgent de relever les salaires et les allocations sociales !

Mardi, le comité fédéral de la FGTB s’est prononcée sur le projet d’accord interprofessionnel. Ce projet comprenait plusieurs points positifs comme quelques améliorations pour les régimes de fin de carrière tels que les RCC et les emplois de fin de carrière. Ou encore l’amélioration des allocations (minimums) sociales via l’enveloppe bien-être (même si ceci ne fait pas partie d’un AIP). Les instances de la FGTB n’ont toutefois pas approuvé le projet d’AIP, principalement en raison de mesures largement insuffisantes en matière de pouvoir d’achat.

La FGTB rejette le projet d’AIP 2019-2020

Le Comité fédéral de la FGTB, comprenant des représentants de tous les secteurs et régionales, a rejeté le projet d’AIP 2019-2020 avec une majorité de 56%. Le Comité Fédéral estime que le projet n’offre pas de réponse adéquate aux demandes légitimes des travailleurs relatives à une augmentation du pouvoir d’achat et à de meilleures conditions de travail, surtout pour les travailleurs aves les plus bas salaires. La FGTB exige que le gouvernement et le parlement s’attellent encore à des mesures socialement justes, au niveau des allocations sociales comme de la fin de carrière.

La FGTB exige l'adoption d'une loi anti-dumping social

Pour la 3ème année consécutive, la FGTB organise une journée nationale d’action contre les pratiques de dumping social. Elle aura lieu ce 18 mars. À cette occasion, accompagnée de délégués et acteurs de terrain confrontés quotidiennement aux conséquences néfastes qu’engendre le dumping social, la FGTB exige l’adoption d’une loi anti-dumping social.