Pouvoir d'achat

Le relèvement des salaires (minimums) reste un point de désaccord pour la FGTB

Les interlocuteurs sociaux au CNT ont trouvé hier – lundi 1er avril – un accord permettant de convertir l’enveloppe bien-être et un certain nombre de CCT en textes. Un accord qui comprend plusieurs éléments de solidarité, qui permet la mise en œuvre intégrale de l’enveloppe bien-être et la mise en exécution des CCT sur l’indemnité pour les transports publics, le RCC et les emplois de fin de carrière.

Il est urgent de relever les salaires et les allocations sociales !

Mardi, le comité fédéral de la FGTB s’est prononcée sur le projet d’accord interprofessionnel. Ce projet comprenait plusieurs points positifs comme quelques améliorations pour les régimes de fin de carrière tels que les RCC et les emplois de fin de carrière. Ou encore l’amélioration des allocations (minimums) sociales via l’enveloppe bien-être (même si ceci ne fait pas partie d’un AIP). Les instances de la FGTB n’ont toutefois pas approuvé le projet d’AIP, principalement en raison de mesures largement insuffisantes en matière de pouvoir d’achat.

La FGTB rejette le projet d’AIP 2019-2020

Le Comité fédéral de la FGTB, comprenant des représentants de tous les secteurs et régionales, a rejeté le projet d’AIP 2019-2020 avec une majorité de 56%. Le Comité Fédéral estime que le projet n’offre pas de réponse adéquate aux demandes légitimes des travailleurs relatives à une augmentation du pouvoir d’achat et à de meilleures conditions de travail, surtout pour les travailleurs aves les plus bas salaires. La FGTB exige que le gouvernement et le parlement s’attellent encore à des mesures socialement justes, au niveau des allocations sociales comme de la fin de carrière.

Mémorandum de la FGTB : « Ensemble, pour la justice sociale »

À l’occasion de la journée internationale de la justice sociale de ce 20 février, la FGTB a présenté son mémorandum. Face à l’augmentation de la précarité, de la pauvreté et des inégalités, la FGTB avance une série de projets et de propositions concrètes et novatrices.

Les travailleurs méritent du respect

Un signal clair a été lancé le 14 décembre dernier, lors d’une journée d’action nationale. Ce jour-là, des milliers de travailleurs ont exigé une augmentation sérieuse des salaires, moins de pression au travail, une articulation saine entre vie privée et vie professionnelle et des fins de carrières décentes.

La FGTB refuse que le Gouvernement Michel - FEB ne s’approprie les pouvoirs de manière anti démocratique.

Le cirque médiatico-politique que les travailleurs ont vécu ces derniers jours connait enfin un épilogue.

Nous n’accepterons pas de blocage des salaires

L’Organisation internationale du Travail a calculé que les travailleurs belges avaient perdu 2,3% de pouvoir d’achat au cours des trois dernières années.

La FGTB en mobilisation générale pour la justice sociale

La FGTB en mobilisation générale pour la justice sociale

La FGTB ne souscrit pas au rapport de la BNB

Rudy De Leeuw, président de la FGTB et, en cette qualité, régent auprès de la Banque Nationale de Belgique, n’a pas souscrit au rapport de la BNB. Même si la BNB a - il est vrai - tenu compte d’une partie des points d’attention syndicaux, nous ne pouvons pas souscrire au rapport dans son intégralité, en raison des passages soutenant explicitement la politique gouvernementale.