2019

La FGTB exige l'adoption d'une loi anti-dumping social

Pour la 3ème année consécutive, la FGTB organise une journée nationale d’action contre les pratiques de dumping social. Elle aura lieu ce 18 mars. À cette occasion, accompagnée de délégués et acteurs de terrain confrontés quotidiennement aux conséquences néfastes qu’engendre le dumping social, la FGTB exige l’adoption d’une loi anti-dumping social.

Fight for 14 – Les femmes savent pourquoi

Le 14 mars, la FGTB organise sa Journée annuelle pour l’égalité salariale f/h. Une journée placée cette année sous le signe du slogan « Fight for 14 ».

Pas 346.106 mais bien 511.339 chômeurs en janvier 2019

Comme de coutume, tous les mois, l’ONEM annonce haut et fort que le nombre de chômeurs a diminué. La FGTB souligne toutefois que l’ONEM se limite aux chômeurs bénéficiaires d’allocations.

La FGTB est satisfaite des adaptations apportées à la réforme du droit des sociétés, mais l’ensemble reste indigeste.

La grande réforme du droit des sociétés du ministre de la Justice Koen Geens (CD&V), devrait être définitivement votée cette après-midi au Parlement. Malgré quelques améliorations par rapport au projet de loi, la FGTB continue à mettre en garde contre les conséquences sociales et fiscales de cette réforme.

Mémorandum de la FGTB : « Ensemble, pour la justice sociale »

À l’occasion de la journée internationale de la justice sociale de ce 20 février, la FGTB a présenté son mémorandum. Face à l’augmentation de la précarité, de la pauvreté et des inégalités, la FGTB avance une série de projets et de propositions concrètes et novatrices.

Le Président de la FGTB ne marque pas son accord sur le rapport de la Banque nationale de Belgique

Robert Vertenueil, Président de la FGTB et à ce titre membre du Conseil de Régence de la Banque nationale de Belgique, n’a pas souscrit au rapport de la BNB dans son intégralité.

Mémorandum de la FEB : un projet rétrograde et socialement injuste

Sous un slogan ultralibéral (Less is more), la FEB continue de vouloir diminuer la protection sociale et la qualité des conditions d’emploi et de rémunération des travailleurs tout en augmentant les dividendes des actionnaires et le profit des grosses entreprises.

Pas 327.403 mais bien 491.572 chômeurs en décembre 2018

Les chiffres de l'ONEM se limitent aux chômeurs bénéficiaires d'allocations. Ils oublient ceux qui n'ont pas droit aux allocations ainsi que les travailleurs à temps partiel involontaire qui gagnent moins qu'une allocation.

Le ministre des pensions continue à discriminer les femmes

La FGTB constate que si le gouvernement augmentera bien les pensions minimums au 1er mars, cette augmentation ne profitera en réalité qu’aux travailleurs qui comptabilisent 45 ans de carrière. Le gouvernement minoritaire et son ministre des Pensions persistent dans l’erreur et ignore, une fois de plus, l’avis négatif (répété) des interlocuteurs sociaux.