Prime de fin d'année et prime syndicale pour intérimaire

mercredi, 7 décembre 2011

 

Tout comme la majorité des travailleurs, les intérimaires ont droit à une prime de fin d’année.

Durant le mois de décembre, si vous remplissez les conditions d’octroi, vous recevrez automatiquement une attestation du Fonds Social pour les intérimaires.

 

Conditions d'octroi de la prime de fin d'année

Pour avoir droit à une prime de fin d’année, il faut avoir travaillé au moins 65 jours pour une ou plusieurs agences d'intérim entre le 1er juillet de l’année précédente et le 30 juin de l’année en cours. C’est ce que nous appelons la période de référence.

Si vous n’avez travaillé que 60 jours avant d’avoir été engagé en tant que travailleur fixe, vous avez également droit à la prime de fin d’année.

Certains jours d’absence comptent pour atteindre les 65 jours. Il s’agit des jours de maladie pour lesquels un salaire garanti est payé, les jours fériés rémunérés et les jours de chômage temporaire. En cas de doute, adressez-vous à votre section ou à votre délégué FGTB.

 

Conditions d'octroi de la prime syndicale

En tant qu'affilié-e à la FGTB, vous avez droit, en plus de la prime de fin d’année, à la prime syndicale.

Après avoir reçu l’attestation du Fonds Social pour les intérimaires, rendez-vous dans votre bureau FGTB pour le paiement de vos deux primes.

 

Montant des primes

  • En décembre 2011, la prime de fin d’année brute s’élève à 8,22% de votre salaire brut gagné en tant qu’intérimaire au cours de la période de référence. En décembre 2012, la prime s’élèvera à 8,27%.

    Il faut déduire de la prime de fin d’année brute les cotisations de sécurité sociale (13,07%) et le précompte professionnel (23,22 %). La prime nette s’élève à environ 63 % de la prime brute. La manière dont la prime est calculée figure sur le document de la prime.
  • La prime syndicale s’élève à 90 euros.