Retour

Action des syndicats en faveur des eurobonds

Les syndicats plaident pour l'émission d'euro-obligations

 

A l'occasion de la grève générale du 30 janvier, et en marge du sommet européen qui se tient à Bruxelles, la FGTB, la CSC et la CGSLB ont tenu à adresser un message à l’attention des dirigeants européens. Par le biais d’une action ludique, ils ont réitéré leur demande d’émission d’euro-obligations.

 

Anne Demelenne et Rudy De Leeuw de la FGTB, ainsi que les représentants des autres syndicats belges, ont plaidé ce matin pour l’émission d’euro-obligations et une fiscalité plus juste. Anne Demelenne, secrétaire générale de la FGTB, l'a rappelé: "L'austérité n'est pas la solution, elle est le problème. La FGTB a des alternatives à proposer. Nous sommes là pour répéter notre message!"

 

Les décideurs de l’UE doivent prendre les mesures qui s’imposent pour réguler les marchés financiers, harmoniser l’impôt des sociétés et sortir de la crise de l’Euro via, notamment, l’émission d’euro-obligations, l’instauration d’une taxe sur les transactions financières, la garantie du rôle de « préteur en dernier ressort » de la BCE. Ces mesures permettraient de faire cesser la spéculation sur les marchés. Elles permettraient également aux Etats de relancer une économie au service des travailleurs, en remboursant leurs emprunts à des taux corrects.

 

 

La grève générale, lancée par le front commun syndical contre les mesures d'austérité du gouvernement Di Rupo, est elle largement suivie dans l'ensemble des secteurs et dans toutes les régions du pays. Le secteur ferroviaire était le premier à débrayer hier soir, suivi ce matin par les bus, trams et métros. De nombreuses écoles sont également fermées. Les secteurs de l'industrie et du commerce ne sont pas en reste, puisque de nombreuses entreprises en Flandre et en Wallonnie sont à l'arrêt.