Retour

Augmentation des minima sociaux dès janvier

Augmentation des minima sociaux dès janvier

À partir de janvier 2021, les minima des allocations de chômage seront légèrement augmentés chaque année.

Le gouvernement a débloqué un budget de 343 millions d'euros pour augmenter le montant minimum des allocations de chômage. L'arrêté royal décrivant la mise en œuvre pratique stipule que les minima des allocations de chômage et des allocations d'insertion seront augmentés annuellement de 1,125% pour toutes les catégories familiales pendant la période 2021 à 2024.

Les nouveaux montants des allocations seront publiés sur le site de l’ONEM :

Il existe cependant certaines exceptions auxquelles l'augmentation annuelle ne s'applique pas:

  • les chômeurs avec complément d'ancienneté, pour lesquels les minima sont déjà plus élevés ;
  • les travailleurs dans les systèmes de chômage avec complément d’entreprise (prépension), y compris à temps partiel ;
  • les chômeurs temporaires, pour qui le minimum a déjà été relevé dans le contexte de crise sanitaire ;
  • les allocations de vacances jeunes et seniors

De l’avis de la FGTB, même si toute augmentation des allocations de chômage constitue une avancée – et ce, en particulier pour les minima – la FGTB regrette qu'un certain nombre de groupes soient exclus de l'augmentation. L'augmentation est également trop limitée pour permettre d’augmenter les revenus des travailleurs sans emploi de 10% au-dessus du seuil de pauvreté, ce que nous jugeons urgent. Les chômeurs demeurent le groupe ayant droit à des allocations chez qui le risque de pauvreté est le plus grand.

Nous constatons néanmoins un changement de politique par rapport au gouvernement précédent. Nous espérons donc pouvoir parvenir rapidement à un accord sur des ajustements au bien-être de toutes les prestations sociales, via une augmentation plus significative des allocations de chômage. Cette question est également une préoccupation des organisations de lutte contre la pauvreté.