Retour

Contrôle budgétaire et mesures de relance

Contrôle budgétaire et mesures de relance

 

Première réaction de Anne Demelenne, Secrétaire Générale de la FGTB

 

“La FGTB constate avec intérêt que, grâce à l’amélioration du bonus à l’emploi, les travailleurs touchant un salaire modeste bénéficieront d’une augmentation salariale. Cependant, dans les mesures prises par le gouvernement, l’accent est plutôt mis sur une réduction du coût salarial des employeurs, alors que les travailleurs ne voient pas leur salaire augmenter de façon substantielle."

 

La secrétaire générale de la FGTB, Anne DEMELENNE, insiste dès lors sur “l’élaboration, cet automne, d’une véritable stratégie de relance qui ne pourra être fructueuse et durable que s’il y a des engagements sur :

  • le renforcement du pouvoir d’achat : le relèvement du salaire minimum interprofessionnel brut, un salaire décent pour tous les travailleurs, la liaison au bien-être des allocations ;
  • une stratégie axée sur une amélioration de la compétitivité structurelle de l’économie (innovation, formation, verdissement) par le biais d’une réorientation des aides publiques et la création d’emplois de qualité;
  • une augmentation des investissements stratégiques : amélioration des transports publics, de l’aide aux personnes, des services publics, un plan d’équipement énergétique, davantage d’énergies renouvelables."

 

Anne DEMELENNE est d’avis que “les pensions et les indemnités d’invalidité doivent vraiment être améliorées et qu’il faut absolument éviter que, suite aux nombreuses restructurations, les chômeurs soient réduits à la pauvreté".