Retour

COP21 : J-1 pour la conclusion d'un accord

COP21 : J-1 pour la conclusion d'un accord

 

Ce mercredi soir, le Président de la COP, Laurent Fabius, attend un texte quasiment final. Selon notre délégation sur place, les débats sont de plus en plus fermés. A ce stade, difficile de dire où on en est sur le fond.

COP21 au jour le jour : mercredi 9 décembre

Ce mercredi soir, le Président de la COP, Laurent Fabius, attend un texte quasiment final, histoire de faire les derniers arbitrages avec les ministres jeudi matin et de pouvoir envoyer ensuite le texte au services juridique et de traduction, afin d’être en mesure de passer au vote vendredi.
 

A l’heure actuelle, les débats sont de plus en plus feutrés et de plus en plus fermés. Difficile de dire donc où on en est sur le fond à ce stade. 

 

COP21 au jour le jour : mardi 8 décembre

Rencontre avec Guy RYDER, Secrétaire général de l'OIT

Mardi 8 décembre, lors de la coordination des syndicats organisés par la CSI, Guy RYDER, Secrétaire Général de l’OIT, est venu présenter les travaux de son institution sur la question des changements climatiques.
 

Il a exposé les lignes directrices adoptées par l’OIT fin octobre sur la transition juste. Un document, non contraignant, qui a pour objectif de concrétiser un peu plus le concept de transition juste en fournissant aux états membres de l’OIT des lignes directrices pour engager leur pays dans la voie d’une transition juste vers une société bas carbone. Une voie basée sur le dialogue sociale, la formation des travailleurs, la création d’emplois de qualité, des investissements durables et une protection sociale forte.
 

L’OIT est plus que jamais engagée dans la lutte contre les changements climatiques et décidée à poursuivre les travaux dans les années à venir, convaincue que les interlocuteurs sociaux ont le devoir d’apporter leur contribution à la lutte contre les changements climatiques.
 

Aux syndicats aujourd’hui d'appuyer sur ces lignes directrices pour relancer le débat en Belgique et jeter, enfin, les prémices d’une transition juste vers une société bas carbone.
 

COP21 au jour le jour : lundi 7 décembre

J-3 pour la conclusion d'un accord

Il reste 3 jours pour conclure un Accord. Les Etats semblent jouer positivement le jeu et la stratégie de la présidence française est encourageante. Mais il reste énormément de travail. La balle est désormais dans le camps des responsables politiques qui reviennent négocier dès ce lundi.


Samedi, un texte a été remis au président de la COP21, Laurent Fabius. De nombreux éléments ne sont pas tranchés et feront l’objet de négociations avec les représentants politiques qui arrivent ce lundi.


Laurent Fabius a confirmé la volonté de concrétiser d’ici jeudi l’Accord de Paris pour permettre de passer au vote vendredi 11 décembre.


Transition Juste

La Transition Juste se trouvait dans la version initiale de projet d’accord. Sous la pression de certains Etats (avec en tête la Norvège), la transition juste, ainsi que d’autres concepts tels que les droits humains ou l’égalité des genres ont été placés dans le préambule du projet d’accord, malgré l’opposition de quelques pays, parmi lesquels le Canada et l’Argentine.


Les syndicats continueront toutefois à faire pression afin que la transition juste soit incluse dans la partie opérationnelle du futur accord.


Taxe sur les transactions financières

Le mouvement syndical appelle à l’instauration d’une Taxe sur les Transactions Financières comme source de financement possible pour le climat depuis des années. Il a été entendu par la Présidence française qui va tenter de l’intégrer dans le débat. Le sujet sera mis sur la table lors de la réunion Ecofin du 8 décembre.


Rencontre avec le ministre Furlan

Les membres de la plateforme Justice Climatique ont rencontré lundi le Ministre de l’Energie de la Région Wallonne, Paul Furlan. L’occasion pour les représentants des syndicats de rappeler leurs priorités, à savoir, outre la conclusion d’un accord global, ambitieux et contraignant, d’accorder une attention particulière aux préoccupations du monde du travail : une transition juste vers une société bas carbone.
 

Concrètement, les représentants syndicaux lui ont demandé de réintégrer le concept de transition juste dans la partie opérationnelle de l’accord. Le ministre a fait écho de notre appel lors de la réunion de coordination européenne. Reste à savoir maintenant si l’Union européenne, qui s’exprime toujours d’une seule voix dans les négociations onusiennes, défendra notre position.
 

Les syndicats lui ont également demandé de soutenir l’initiative de la France qui cherche à inclure dans les négociations une taxe sur les transactions financières comme source de financement des questions climatiques. La Belgique s’est par ailleurs engagée dans ce sens en 2004.