Retour

Coronavirus | Un congé parental spécial

Coronavirus | Un congé parental spécial

Le congé parental corona est prolongé jusqu'au 30 septembre. Cette formule prévoit des conditions d’accès plus souples que le congé parental ordinaire, une allocation plus élevée et une procédure de demande rapide. Il permet aux parents d'un enfant de moins de 12 ans de réduire leurs prestations d'un cinquième ou à mi-temps. Les parents isolés et parents d'un enfant de moins de 21 ans atteint d'un handicap peuvent demander un congé parental corona à temps plein. 

Le congé parental corona est une forme spécifique de congé parental qui s'applique du 1er mai au 30 septembre 2020. Il s'agit d'un congé qui s’ajoute au congé parental normal. 

Vous pouvez en faire la demande sous différentes formes : par tranches d'un mois, par périodes d'une ou plusieurs semaines consécutives ou non.

Qui a droit au congé parental corona ?

  • Condtion d'âge : Les parents ayant au moins un enfant à charge qui n’a pas atteint l’âge de 12 ans, ou l’âge de 21 ans si l’enfant est atteint d’un handicap (pas de limite d’âge pour les enfants pris en charge en institutions) peuvent demander un congé parental corona à 1/5e ou à mi-temps. Les parents adoptifs et les parents d’accueil sont également couverts par le régime. Pour les parents isolés et les parents d'un enfant atteint d'un handicap, le congé parental corona peut également être pris à temps plein ;
  • Condition d’ancienneté : le travailleur doit être lié depuis au moins un mois par un contrat de travail avec son employeur ;
  • Durée du travail : un temps plein est requis pour l’interruption à 1/5e et un régime de travail à temps partiel au moins à trois-quarts temps est requis pour une interruption à mi-temps.

Attention ! L’accord de l’employeur reste requis. 

Pour les parents qui ont un congé parental en cours

Moyennant l’accord de votre employeur, vous pouvez convertir ou suspendre un congé parental en cours à mi-temps ou à 1/5e en un congé parental corona. Si le congé parental doit prendre fin après la fin du congé parental corona, le congé parental sera repris à partir de ce jour jusqu’à la date de fin initiale demandée. La période durant laquelle le congé parental est converti en congé parental corona n’est pas prise en compte pour la durée maximale du congé parental.

Procédure de demande

Au moins trois jours ouvrables à l’avance, vous informez votre employeur par écrit, via une lettre recommandée ou par voie électronique, moyennant accusé de réception de l’employeur. Vous mentionnez la date de début et la date de fin du congé parental dans votre envoi. De commun accord, ce délai peut être raccourci.

L’employeur donne son accord par écrit au travailleur dans un délai de 6 jours ouvrables maximum à compter de la demande et en tout cas au plus tard avant la date de début du congé parental corona. L’employeur doit communiquer son accord dans ce même délai s’il s’agit d’une demande de conversion ou de suspension du congé parental en cours. De commun accord, ce délai peut être raccourci.

L’allocation d’interruption se demande par écrit auprès de l’ONEM au plus tard un mois à compter du début du congé parental corona. Ceci doit se faire via le formulaire type disponible sur le site de l’ONEM. La conversion ou la suspension sont également communiquées de cette façon à l’ONEM.

Barèmes des allocations

Grâce au travail des interlocuteurs sociaux, les allocations pour congé parental normal ont été majorées de 25% pour les interruptions à mi-temps ou d'un cinquième. Pour les parents isolés ou parents d'un enfant atteint d'un handicap, l'allocation est majorée de 50%, plafonnée de manière à ce que la rémunération totale ne dépasse pas la rémunération brute perdue.